A la maison, nous sommes toujours à l’écoute de ce qui est dans l’ère du temps, ce qui se fait, ce qui se profile. Un nouveau concept, une autre façon de consommer ou de vivre ensemble, une tendance émergente… bref tout ce qui nous donne une indication sur comment s’annonce le monde de demain, comment nous pouvons nous y préparer et même y participer, nous intéresse grandement. Cela faisait déjà un moment que j’avais entendu parler de la REcyclerie à Paris mais nous n’avions tout simplement pas encore pris le temps d’aller découvrir son concept sur place. Nous avons profité d’un dimanche, en octobre dernier, pour aller y déjeuner en famille. Je vous raconte ?

La REcyclerie, c’est quoi ?

La REcyclerie est présentée comme un Tiers-Lieu. Ok mais c’est quoi exactement ?  « Un Tiers-Lieu ne se définit pas par ce qu’il est mais par ce qu’on en fait.» C’est le sociologue américain, Ray Oldenburg, qui a introduit cette notion en 1989 pour désigner un environnement social différent du domicile ou du lieu de travail. Les définitions plus précises peuvent finalement être aussi nombreuses qu’il existe de lieux. Mais je dirais que l’idée principale reste celle d’un lieu hybride permettant à une communauté d’échanger et de partager des ressources, des compétences et des savoirs autour d’une thématique particulière.

 

La REcyclerie à Paris

 

La REcyclerie est située dans le 18 ème arrondissement, non loin des puces de Clignancourt. Elle a investi depuis 2014 les locaux de l’ancienne gare Ornano appartenant au réseau de la petite ceinture. Elle s’est pleinement approprié cet espace tant à l’intérieur tout en lui conservant son aspect authentique industriel, décoré de mobilier de récup très vintage, qu’à l’extérieur en organisant son fonctionnement et ses activités le long de la voie ferrée. A la REcyclerie, on y mange mais on peut aussi y faire plein de choses, c’est un espace de loisirs autour d’une thématique, en l’occurence, celle de « comment consommer différemment ? »

Présentée comme cela, j’imagine déjà certains penser… « encore un lieu bobo » dont l’idée serait de nous faire consommer tout en nous donnant bonne conscience… À ceux-là, je préciserai que la REcyclerie semble mettre tout en oeuvre pour tendre vers son objectif de fond, celui de « privilégier l’usage sur la possession, en facilitant la consommation collaborative, renforcer les interactions et l’échange local entre citoyens, sensibiliser largement aux valeurs du recyclage, de la réparation et du do it yourself. » Bien plus qu’un bar, elle offre un vrai lieu d’échange et illustre concrètement ses convictions. Le mieux reste encore d’aller se faire sa propre opinion et de se rendre compte du principe sur place.

La REcyclerie, selon Stéphane Vatinel, son directeur, est donc présentée comme un lieu de loisirs qui permet de consommer différemment et d’appréhender le monde autrement grâce à des petits gestes et à des habitudes quotidiennes. Les 3 R : Réduire – Réutiliser – Recycler guident son offre de services et de produits.  Mais la REcyclerie n’est pas juste un concept, c’est aussi du concret :

  • On ne jette pas, on répare. L’atelier de REné est là pour tenter de réparer meubles et différents articles d’électroménager dans la mesure du possible. Même la décoration de la REcyclerie est d’occasion d’ailleurs. Ce qui donne un joyeux mélange de style, forcément très vintage.
  • On recycle les déchets et on les valorise. Ici, tout ce que vous ne consommez pas est trié. La REcyclerie récupère les bio déchets pour en faire du compost qui servira ensuite à faire pousser des légumes le long de la voie ferrée, contribuant ainsi à fournir le restaurant. Les déchets nourrissent également les poules qui pondent des oeufs… bref un processus circulaire qui fonctionne parfaitement.
  • On s’informe, on partage, on transmet… grâce à de nombreuses conférences et ateliers autour des thématiques d’écologie, et modes de consommation, prêts de livres ou d’outils,

L’idée est d’informer, de responsabiliser l’eco-citoyen sans pour autant le culpabiliser. Et tout cela passe par les différents espaces qui lui sont proposés.

 

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie, pourquoi on y va ?

La REcyclerie repose sur le principe de l’économie plurielle car elle combine différents espaces de consommation qui permettent de financer parallèlement une ferme urbaine, un atelier de réparation d’objets, ainsi qu’une large programmation d’événements et de rencontres.

Pour manger et / ou boire un verre.

La convivialité passe souvent par là 😉 Ici, rien à voir avec un restaurant ou bar classique. Le Café cantine ne propose pas de service en salle. On commence par commander son plat / menu ou autre et on s’installe soi-même avec ses couverts, verres et carafe. Ensuite on débarrasse son assiette, sans oublier de trier les déchets bien entendu. On y trouve une cuisine maison et « responsable » avec des produits frais et locaux. Plats végétariens, végétaliens ou classiques ! Entre 8 et 13€ la semaine. Et le WE, c’est formule brunch (22€ pour les adultes et 12€ pour les enfants). C’est justement ce que nous avons testé le jour de notre passage. Assez copieux, sympa sans forcément être de la grande cuisine pour autant. Le Corner, autre espace propose de son côté, des plats sucrés – salés à manger sur le pouce, sur place ou à emporter.

La REcyclerie à Paris

Infos pratiques à retrouver juste ici.

Pour découvrir et / ou contribuer à la Ferme urbaine

Il s’agit de plusieurs espaces complémentaires et interdépendants sur près de 1000 m2, situés le long des voies de la petite ceinture. Des espaces que vous pouvez visiter librement ou auxquels vous pouvez également contribuer si vous le souhaitez. Il est assez intéressant de voir comment tout ceci se met en place.

La REcyclerie à Paris

L’idée du  potager partagé et du jardin d’aromatiques de la Ferme Urbaine de la REcyclerie est d’expérimenter et de mettre en avant l’agriculture urbaine comme une possible solution pour reconvertir d’anciennes friches en espace de cultures. Ici, ce sont 400 m2 qui ont été transformés en potager collectif selon des techniques et principes de l’agro-écologie. Le travail du sol s’est effectué de manière non mécanisée, avec les matières disponibles sur place.

La REcyclerie à Paris

Le poulailler tient une place importante au sein de l’écosystème de la Ferme. Près d’une vingtaine de poules et un coq cohabitent et contribuent à la réduction des déchets du restaurant -entre 6 et 12 kg par jour- et pondent plus de 4000 œufs par an. Il semblerait que celui-ci se refasse actuellement une beauté.

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

Le bassin aquaponique est un système qui permet de cultiver sur une petite surface un grand nombre de végétaux et d’élever des poissons comestibles. Il fonctionne grâce à la récupération des eaux de pluie et est fabriqué à partir de matériaux de récupération. Ici, vous voyez le bassin test sur les quais accueillant légumes et plantes aromatiques. L’idée étant par la suite de faire une serre pour développer la culture de légumes en symbiose avec un élevage de poissons.

La REcyclerie à Paris

Différents systèmes de compost permettent de transformer les déchets organiques du bar cantine (épluchures, marc de café…) nécessaires  pour l’entretien de la ferme. Le lombricomposteur par exemple, fonctionne grâce à des vers qui se nourrissent de matières organiques  et les rejettent sous la forme d’un terreau très fertile. Nous en avons un chez nous d’ailleurs, c’est simplement une habitude à prendre et mon mari, le confirme, cela donne une terre super fertile.

Enfin, sur le toit de la REcyclerie on y trouve également 3 ruches. Il parait d’ailleurs que le miel est fameux !

Faire réparer ses objets à l’atelier de René

L’Atelier de René, c’est un peu l’atelier de tous ! Deux artisans en chef, les REnés, coordonnent l’ensemble et y partagent  (presque) tout ! Leurs conseils, savoir-faire, leur expérience… Les adhérents (à raison de 25€ par an) peuvent également venir emprunter des outils pour des travaux ponctuels, de la perceuse  à la machine à barbe à papa en passant par l’appareil à raclette par exemple. Cet atelier, on peut le voir comme un laboratoire partagé où on répare, recycle les objets pour leur redonner une seconde vie. Véritable lieu d’échange et de rencontre, ce lieu a pour vocation de tisser du lien antre les habitants du quartier. Les bricoleurs débutants viennent demander conseils aux plus avisés, les enfants prendre des cours pour apprendre à manipuler les outils et les fans de Do It Yourself pour réaliser de nouvelles créations.

Infos complémentaires sur l’Atelier, à lire ici et pour connaître le planning, c’est par ici

La REcyclerie à Paris, l'Atelier de REné

La REcyclerie à Paris

 

Et on y vient aussi pour s’informer, travailler, se réunir, se relaxer ou simplement pour flâner !

Les nombreux espaces de la REcyclerie accueillent les visiteurs. Que vous décidiez de venir y lire un livre (le vôtre ou un de ceux à disposition dans la bibliothèque communautaire), travailler sur votre ordinateur…

Le gros + de l’endroit est aussi d’avoir la possibilité de participer à des activités variées comme des cours de Yoga ou Shiatsu, d’initiation au tricot ou encore d’électricité. On y trouve également des ateliers utiles à la communauté où on apprend (par exemple) à réaliser des jardinières, lesquelles agrémenteront ensuite la ferme urbaine.

On peut également récupérer, chaque semaine, ses produits locaux via le système de la Ruche qui dit oui. S’initier à la sérigraphie, apprendre à faire son savon maison… ou encore assister à des conférences débats sur des thématiques comme « Réenchanter sa ville, Quels acteurs pour quelle transition ? » 

Pour s’informer sur les prochaines activités et conférences : www.larecyclerie.com/agenda

Vous l’aurez compris, à la REcyclerie, on peut donc y faire plein de choses ou simplement flâner sur le long de la petite ceinture. Bref, vous faites comme vous voulez. Pour vous faire une idée du lieu, je vous laisse voir le reste de notre visite en images.

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

La REcyclerie à Paris

Ce que nous en avons pensé !

Nous avons tous trouvé le concept hyper intéressant. Un concept totalement dans l’ère du temps. Mais plus qu’une tendance, je trouve que la REcyclerie s’inscrit dans un vrai mouvement de fond. Elle contribue à nous faire prendre conscience de l’importance de notre rôle dans la construction de la société de demain. Pour la plupart, on y vient d’abord pour un verre, un déjeuner et passer un bon moment dans un cadre sympa puis cette ambiance nous pousse finalement à la réflexion, que cela soit sur nos habitudes de consommation ou sur la façon dont nous pourrions les modifier grâce à des petits gestes au quotidien. Et cela, en nous informant et en nous montrant concrètement comment, sans nous culpabiliser pour autant. Et c’est un point important, car le côté « donneur de leçons », très peu pour moi ! Ici, personne ne vient nous faire la morale. C’est à nous d’être proactifs. On observe, on se renseigne, on se balade librement, on discute (ou pas).

La REcyclerie est un endroit qui permet aussi de rétablir la notion de contact humain et je suis persuadée que cela va se développer dans les années à venir. Je ne vais pas revenir sur les avantages d’internet et sur son impact sur les rapports humains. En revanche, nous remarquons tous, qu’à l’heure où le digital a envahi nos vies, les gens n’ont jamais eu autant besoin de lieux de vie, d’endroits pour échanger, partager, transmettre, se rencontrer. Alors lorsqu’un endroit apporte cette fonction en plus d’être véritablement utile à la communauté, il prend tout son sens.  Même si la REcyclerie peut sembler perfectible, elle a l’immense mérite d’exister et est en constante évolution. Elle met tout en oeuvre pour faire passer ses convictions et ouvre la voie pour les suivants.

Pour terminer, la REcyclerie est un lieu de proximité. Je pense qu’on doit y prendre rapidement et facilement ses habitudes… pour peu que cela soit proche de chez soi, ce qui n’est pas le cas pour nous. Pour être honnête, je pense y retourner aux beaux jours pour profiter de l’espace extérieur et y voir les nouveaux aménagements mais cela se limitera sans doute à une visite de temps à autre. Je ne profiterai donc pas de toutes les activités évoquées précédemment. En revanche, je suis persuadée que si nous en avions une à côté de chez nous, nous irions probablement régulièrement. Est-ce que cela aurait un impact sur nos habitudes, notre vision ? Je ne peux pas l’affirmer. Pour le moment, à part trier et recycler nos déchets dans un compost, consommer local lorsque nous le pouvons, nous sommes encore très ancrés dans la société de consommation… nous avons encore du chemin à parcourir !! Mais je remarque que je suis de plus en plus réceptive à ces messages et c’est avec des petits pas que l’on avance, non ?!

 

Pour aller plus loin… sur la REcyclerie et les tiers-lieux en général

  • Retrouvez également le chouette article & les jolies photos de Marie sur la REcyclerie sur son blog Sweet & Sour juste ici.

Grâce à ce billet, je me suis un peu plongée dans l’univers des Tiers-Lieux de façon plus générale. Sujet passionnant ! Et j’en profite pour vous en partager trois rapidement ci-dessous, (re)découverts grâce à la vidéo d’une conférence sur les Tiers-Lieux, donnée à la REcyclerie justement ! A vous de creuser davantage si cela vous intéresse également ;))

  • Darwin est un immense lieu urbain alternatif bordelais, un véritable éco-système sur d’anciennes friches militaires. L’idée est de faire cohabiter  entreprises, associations culturelles et surtout vie de quartier dans un lieu respectueux de l’environnement. Si cela vous intéresse, le mieux est de visionner le reportage ci-dessous. Les images sont plus efficaces pour mieux comprendre ce qu’est exactement ce lieu ;)) Plus d’infos sur le site : darwin.camp

  • NUMA – Depuis 15 ans, NUMA rassemble les entrepreneurs, entendus au sens large, qui ensemble créent de la valeur. Leur conviction est que startups, grands groupes, institutions, PME et communautés, loin de s’opposer, peuvent grandir ensemble.  NUMA regroupe une grande diversité d’activités synergiques : espace de coworking gratuits, accélération de startups, structuration de communautés, programmes de transformation numérique et d’open innovation. Plus qu’un lieu parisien à l’origine, c’est devenu un mouvement puisque d’autres NUMA ont ouvert dans le monde ces derniers mois et on en retrouve aujourd’hui à Moscou, Bangalore, Barcelone, Casablanca et Mexico. Plus d’infos sur le site : paris.numa.co
  • Les Grands voisins dont l’idée est la suivante : « Et si, au lieu de les murer, on utilisait avec audace et générosité les lieux temporairement inoccupés ? Les Grands voisins, c’est la démonstration qu’en plein centre de Paris, il est possible de faire exister, pendant quelques années, un espace multiple dont l’ambition centrale est le bien commun. Loger des personnes démunies, accueillir des associations et entreprises solidaires, favoriser la présence d’artisans et de créateurs, partager des outils et des espaces de travail, créer un parc public d’un genre nouveau, avec des activités pédagogiques, culturelles et sportives, ouvertes aux résidents, comme aux riverains et aux touristes. » Pour en savoir plus sur leur projet et notamment sur leur action à l’Hôpital de Saint-Vincent de Paul, allez voir sur leur site : lesgrandsvoisins.org

 

Informations pratiques sur la REcyclerie :

  • Où ?  83 boulevard Ornano – 75018 Paris. C’est juste ici.
  • Quand ? Ouvert généralement tous les jours. Pour les horaires, vous pouvez les consulter juste ici larecyclerie.com/pratique

La REcyclerie à Paris

Alors, la REcyclerie, cela vous tente ? Qu’est-ce que vous pensez de tout cela ? Peut-être avez-vous également des Tiers-Lieux à nous faire découvrir ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires ;)))

 

 

29 Commentaires

  1. Kenza

    Ton ressenti est hyper intéressant, surtout le dernier paragraphe. Parce que j’habite à côté et je n’y ai pas encore mis les pieds… pour une visite oui je vais essayer de caser ça mais au niveau des activités quotidiennes / hebdomadaires, je pense que je ne m’y sentirai pas à l’aise. Je suis contente que cette zone en friche soit rendue aux habitants (bien qu’il y ait des jardins ouvriers à cet endroit depuis au moins dix ans, j’allais faire du jardinage avec une asso !) mais combien de gens savent que 200m plus loin sur cette même petite ceinture il y a un énorme camp de roms avec plusieurs centaines de familles ? c’est comme Grand Train qui se situe en haut de ma rue (j’habite exactement entre les deux), ça attire une nouvelle population mais qui clashe vraiment avec la réalité de ce coin parisien.

    Réponse
    • Céline

      Ton retour est également très intéressant. Je ne connais pas non plus Grand Train, mais je comprends que des lieux comme ceux-là contrastent avec les environs. Il est vrai que nous sommes venus à la REcyclerie un WE puis sommes repartis juste après. Nous n’avons donc pas eu l’occasion d’en voir davantage. Et j’imagine que l’ambiance du quartier doit être différente entre la semaine et le WE. Si jamais tu vas y faire un saut à la REcyclerie, je serais vraiment curieuse d’avoir ton opinion après ta visite ?!

      Réponse
  2. Sophie Loubieres

    J’adore !
    D’ailleurs je garde tout, au cas où, on ne sait jamais, ça pourrait resservir. Et j’ai raison 😂😂 puisque j’ai recyclé de vieilles chemises usées en sac à course. Je vais mettre des photos sur mon blog pour celles que ça intéresse :
    https://blogtrotteuseenstansmith.wordpress.com
    Enfin, quand je vois l’état de mes placards et de ma cave 😱, je me dis que je pourrais quand même me débarrasser de quelques trucs.

    Moi aussi j’ai un compost… C’est un peu contraignant quand même mais plus besoin d’acheter de terreau pour mes bacs à plantes.

    Alors il va falloir que j’aille faire un petit tour à la Recyclerie aux beaux jours. Merci de m’avoir donné envie d’y aller.

    Réponse
    • Céline

      Merci Sophie ! Je ne doute pas des merveilles que tu ferais avec tous tes trucs à recycler ! Tu devrais te lancer dans des billets DIY 😉
      Comment tu fais pour ton compost, il est sur ta terrasse du coup ?

      Réponse
  3. Virginie

    J’aime beaucoup l’idée et l’endroit à l’air vraiment sympa!
    Je garde ton article au chaud pour notre petite escapade cet été à Paris 🙂

    Réponse
    • Céline

      Hello Virginie ! Cela doit être encore plus sympa en été, tu as raison ! Je sens que tu vas avoir un programme sacrément chargé pour cette virée parisienne 😉

      Réponse
  4. Alexandra

    Ton article est très intéressant & complet. J’ai bien envie d’aller découvrir cet endroit 😉

    Réponse
    • Céline

      Merci Alexandra ! J’ai bien aimé faire ces recherches sur les Tiers Lieux et suis donc ravie que cela t’ait intéressée 😉 Tu m’en vois ravie, n’hésite pas à revenir ici pour nous dire ce que tu en as pensé !

      Réponse
  5. Itinera Magica

    Tu as vraiment le don de dénicher des lieux rares et originaux et de poser un regard neuf dessus. Merci pour cet article qui m’a passionnée, j’ai eu envie de découvrir cet endroit et les autres que tu cites !

    Réponse
    • Céline

      Oh merci Alex ! C’est quelque chose que j’aime bien faire en effet, ces recherches m’ont beaucoup amusée 😉 Tu dois en avoir dans ton coin aussi !

      Réponse
  6. Stephanie

    Mais ça a l’air super cool cet endroit! Si j’ai le temps en repassant à Paris j’irai y faire un tour !!

    Réponse
    • Céline

      Oui oui n’hésite pas ! Tu me diras si jamais tu y passes ?!

      Réponse
  7. tania

    merci pour le partage
    cela fait plusieurs moi que j en entends parler
    chez toi d abord puis chez d autres
    je n y suis pas encore allée
    je pense que j y ferai au tour
    le concept a l air chouette et variée
    je ne savais pas qu il y avait même des cours

    Réponse
    • Céline

      Vas-y ne serait-ce que par curiosité ! Je trouve que c’est un endroit hyper intéressant, positif et porteur de bonnes idées. Je ne savais pas non plus qu’il y avait tout ça avant d’y aller 😉

      Réponse
  8. Lauriane

    Encore un truc de Bordeaux que je n’ai pas encore pris le temps de découvrir; Darwin. Et avec ton retour sur la REcyclerie ça ne me donne que plus envie ! Le lieu a l’air super, et s’il faut être bobo pour se préoccuper de l’environnement, ça me va !
    Sinon, c’est vrai que je me désole aussi de ne faire « que » du tri, des efforts sur l’eau, de temps en temps sur ce que j’achète.
    Mais je suis convaincue que le consommateur doit surtout arrêter d’être une princesse. Ce n’est pas lui qui va changer le monde par ses initiatives (même si !), il faut plutôt accepter les produits non parfaits, les repas avec moins de viande, moins de gaspillage etc pour que tout ceci remonte vers l’agroalim et l’agriculture à l’échelle desquelles on peut avoir réellement un impact.
    Enfin bref je sais pas trop si je me fais bien comprendre.

    Réponse
    • Céline

      Hello Lauriane, si si, je comprends parfaitement ce que tu veux dire. Je suppose que tu as du voir le film « Demain » ? C’est exactement ça. Au delà du fait que chacun doit quand même se prendre un peu en charge et initier à son niveau des actions dans ce sens, c’est tout un système qui est à revoir, une autre façon de consommer, qui devrait être impulsée au niveau des institutions. Comment dire qu’on en est encore très loin… Ceci dit, encore une fois, je dis ça et d’un autre côté, je ferais tout aussi bien de changer également quelques habitudes chez moi pour commencer.

      Réponse
      • Lauriane

        Oui, cela prendra du temps ! Et non je n’ai pas vu « demain » mais je suis sensibilisée à ces problématiques de par ma formation en agronomie. Ce film a été pas mal relayé dans ces cercles.
        Et même chose de mon coté, beaucoup d’envie, mais ma routine n’a pas encore changé autant que je voudrais.

  9. Emmanuelle Petraud

    Super lieu ! Habitante du 18e j’ignorais totalement l’existence de cet espace, j’y aménerais mes enfants dès les beaux jours. Merci pour cet article très complet.

    Réponse
    • Céline

      Top ! Merci beaucoup pour ce retour ! Je suis ravie que cela t’ai fait découvrir ce lieux. Je compte aussi y retourner pendant les beaux jours, l’expérience est forcément différente. Cela doit être agréable de profiter plus amplement des aménagements extérieurs. N’hésite pas à revenir partager ton avis 😉

      Réponse
  10. Few Miles Away - Zoé

    Encore une fois je découvre quelques chose via ton blog, je ne connaissais absolument pas les « tiers lieu ». C’est vraiment sympa de pouvoir trouver ce genre de lieux dans les grandes villes ! L’été ça doit être sympa de se retrouver la-bas au calme 🙂

    Réponse
    • Céline

      Ah merci Zoé ! J’ai adoré rechercher davantage d’infos sur ce sujet que je trouve passionnant ! Je suis certaine que tu dois avoir des lieux très intéressants et inspirants par chez toi. Je serais curieuse de les connaitre également:)

      Réponse
  11. Eloïse

    J’avais déjà vu quelques photos du lieux sur ton instagram, et ça m’avait donné envie d’en savoir plus. Je trouve le concept vraiment intéressant, et on voit dans le fond que nous sommes loin des bars bobo écolo bio à la mode… Darwin à Bordeaux me fait également de l’oeil. Je suis admirative de ces lieux, de ces concepts, de ces personnes qui se lancent dans une histoire pour rendre le monde plus beau, plus propre, plus solidaire… Je sais déjà que ça sera sur ma liste lorsque j’irai à Paris, c’est obligé 🙂 Merci pour la découverte !

    Réponse
    • Céline

      Merci Eloïse ! Oui ,c’est exactement ça qui m’a séduit… une démarche sincère et concrète loin de la simple bonne conscience ! Comme toi, je suis très sensible à ce genre de lieux de vie, différents et emprunts de sens. Je suis donc ravie de t’avoir fait découvrir celui-ci, je vais me mettre en quête de prochains endroits alors ! On aimerait aussi aller découvrir Darwin… du coup, Bordeaux est passée en haut de la liste pour un prochain WE en France 😉

      Réponse
  12. Lucie

    C’est un lieu qui me fait envie depuis que tu en as parlé la première fois sur Insta !
    J’ai d’ailleurs vu un article sur la responsable de la ferme urbaine dans Cosmopolitan ce mois ci (la référence journalistique acheté dans une période d’ennui intense à l’aéroport) !

    Réponse
    • Céline

      Mais tout ceci devient très tendance 🙂 Je suis s^re que tu en as près de chez toi aussi ?!

      Réponse
  13. Fanny

    Aah le fameux article 🙂
    Je suis très contente d’avoir pu lire ton ressenti sur cet endroit et tu as vraiment décrit ce lieu parfaitement et dans les moindres détails. Je trouve ça très sympa que ce genre de concepts se démocratisent et puis cela permet de faire revenir les gens dans des endroits où ils n’allaient plus trop. C’est un peu la même chose avec la brasserie Barbès, qui permet aux parisiens de redécouvrir ce quartier populaire et intéressant.
    Je trouve que Paris évolue de manière positive et c’est sympa à voir car par rapport à d’autres villes européenne, je nous trouvais un peu en retard sur ces choses là.

    Fanny du blog http://www.sasaragamana.com

    Réponse
    • Céline

      Complètement d’accord avec toi ! Paris a l’air d’être plus à la traîne que d’autres capitales européennes. Et je trouve la REcyclerie s’inscrit dans une dynamique très positive et j’espère que d’autres tiers-lieu se développeront bientôt. Au delà du fait que ce sont des concepts très porteurs, ces endroits ont le mérite, comme tu le dis, de nous faire (re)découvrir certains quartiers.

      Réponse
  14. Belinda

    Bonjour,
    C’est un concept assez original, mais je le trouve intéressant. Je pense partir prochainement à Paris, je vais en profiter pour visiter et profiter un peu de cet endroit. Merci pour le partage.

    Réponse
    • Céline

      Hello ! Ravie de t’avoir faire découvrir ce lieu 😊 j’espère qu’il te plaira où au moins t’intéressera ! N’hésite pas à revenir par ici pour nous faire partager ce que tu en auras pensé 😉

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rendez-vous sur Hellocoton !