Le Mondial du Tourisme, j’y étais déjà l’année dernière. Mais je l’avoue, c’était une grande première. J’ai beau aimer les voyages, je suis nettement moins fana des salons et de la foule qui va avec. Mais qu’est-ce qui peut donc bien me motiver au point d’y retourner ? Ce n’est pas pour m’aider à préparer mes vacances ni pour distribuer des cartes de visite dans l’espoir d’être repérée par des acteurs du secteur… Non, non, ce qui m’intéresse précisément, c’est un espace où je vais découvrir les dernières tendances et innovations. Je trouve que c’est une manière très sympa et concrète de creuser ce qui se passe dans le monde du voyage et de palper de près la (ré)volution qui s’opère dans ce secteur. A ce titre, le Mondial du Tourisme réunit 2 sujets qui me passionnent hautement : le voyage et le digital 😉 Vous pensez bien que je n’allais donc pas rater l’édition de cette année, et notamment le coin des dernières tendances et innovations, l’occasion pour moi d’en revoir certains, et d’identifier les petits nouveaux…

Cette année, plus que jamais, la grande tendance de toutes ces innovations concerne l’expérience qui va être proposée au voyageur. Qu’est-ce qui va bien pouvoir redonner du sens à son voyage, comment l’aider à rendre ses escapades les plus authentiques possibles ? Voici donc 5 startup avec des concepts différents que je trouve très intéressants et surtout révélateurs des motivations qui animent les voyageurs d’aujourd’hui.

En tissant du lien avec Hostelp

Hostelp.fr est une plateforme de tourisme participatif où le savoir-faire des voyageurs se troque contre l’hébergement chez l’habitant. A l’origine de cette idée, Nicolas Sanches Varela, le fondateur de Hostelp. C’est au cours d’une expérience professionnelle au Vietnam que lui est venue, comme une évidence, cette idée de créer de la « valeur » autour de la rencontre. Faire que cette rencontre soit authentique et enrichissante et rende au voyage sa dimension humaine en créant du lien entre le voyageur et l’habitant qui ne se seraient probablement pas rencontrés autrement. En (re)donnant une place de choix à la notion « d’hospitalité », rare et pourtant si efficace pour découvrir de nouveaux univers et faire partager des moments qui ont du sens, en favorisant la création de lien social.

Comment cela marche ? Le voyageur devient helper et l’habitant, hoster. Fibre artistique, cuisinier en herbe, passionné de photo, le principe est que tout talent s’échange contre une nuit d’hébergement chez quelqu’un. Ainsi Maïté, hoster, habite en Bretagne et se propose d’accueillir des voyageurs en échange de 2 heures de jardinage par exemple.

Cette façon de voyager permet également de baser la relation sur une autre valeur que celle qui est monétaire puisqu’elle est basée sur du troc. Le voyageur débourse simplement 5€ pour la mise en relation. C’est une nouvelle communauté de helper & hoster qui se développe petit à petit sur la plateforme.

Je trouve que c’est un concept très intéressant qui s’adresse avant tout à ceux qui ont déjà l’habitude de voyager chez l’habitant, ou dans leur famille. Pour ce qui est de ma configuration familiale, je ne sais pas si cela serait « gérable » et j’avoue que cela ne fait pas vraiment partie de nos habitudes de voyage. C’est à voir ?! Non pas que nous n’ayons pas de talents à proposer^^ mes enfants pourraient apprendre aux « plus anciens » à geeker, moi je ferais des cannelés et mon mari du jardinage par exemple 😉

Plus d’infos sur : www.hostelp.fr

 

En retrouvant du sens dans sa façon de voyager avec Bee shary

Cette startup a pour idée d’encourager la découverte des terroirs, la rencontre des artisans, la consommation locale… Par ce biais, Bee Shary souhaite redonner du sens à nos voyages en apportant une dimension humaine et authentique à nos escapades.

C’est en revenant d’une expérience au Bangladesh où elle a oeuvré pour les plus démunis pour le compte d’une startup, que Clara Baglione, est revenue avec cette idée précise que les plus beaux voyages sont ceux qui nous permettent de vivre une expérience avec les habitants. C’est ainsi que, elle aussi, pense à une plateforme de tourisme collaboratif qui met en relation voyageurs curieux et artisans productifs. Après une campagne de crowdfunding, elle lance Bee Shary, avec son associée Houda Behidji.

Bee Shary est donc un service qui permet d’accéder gratuitement à des activités pour la quasi majorité en France. Pour l’instant, il y en a encore très peu à l’étranger, mais l’idée est bien de développer cela dans d’autres pays. Cela va de la découverte & dégustation de fleurs sauvages à Menton avec Eve, à une initiation aux techniques d’apiculture à Nice avec Benoît, au métier de souffleur de verre à Biot avec Christophe jusqu’à la fabrication d’une lanterne à Hoi An au Vietnam. Opérationnelle depuis mars 2016, la plateforme s’enrichit peu à peu afin de proposer des visites qui « sortent des sentiers battus ».

Forcément, j’aime beaucoup ce principe qui permet de voir autre chose. Je ne peux que souhaiter à ce site de continuer à se développer et à compiler de nouvelles expériences à proposer. Pour ma part, c’est exactement le genre de services que je peux rechercher dans le cadre d’un voyage en France ou à l’étranger, à condition qu’il soit bien renseigné et illustré, car oui j’aime bien avoir un bon aperçu de ce qui m’attend 😉

Plus d’infos sur : www.beeshary.com

En parcourant des itinéraires thématiques & secrets avec SNUKR

Do you SNUKR ??! Avouez que ce drôle de nom interpelle ! Il vient de « chneuquer », un verbe d’origine suisse qui a fait son arrivée dans le Larousse en 2016 et qui veut tout simplement dire « fouiller », « fouiner ». Ça tombe bien, c’est exactement ce que propose cette plateforme participative aux voyageurs. Avec SNUKR on crée, on (re)découvre ou on partage des itinéraires et points d’intérêt de régions ou de nouvelles destinations.

Que ce soit via un application mobile ou sur internet, à chaque envie correspond un parcours ! Plutôt d’humeur #détente, #romantique ou plutôt en recherche de #streetart  #culture ou #histoire… Ces parcours sont proposés par des organisations touristiques et des particuliers. Chacun peut donc contribuer à ce principe en partageant avec la communauté ses itinéraires préférés ou en enrichissant un parcours grâce à de nouvelles infos.

A l’origine de ce projet, on découvre une initiative dans le domaine des smart cities et Chloé Saas. Celle-ci est également la directrice de Kinitic, startup basée en Suisse qui développe des outils digitaux permettant de réinventer la communication et d’offrir des outils d’échanges et d’informations globaux où la communauté entre l’utilisateur et le prescripteur est au centre. C’est donc tout naturellement que le projet SNUKR s’inscrit dans cette démarche.

Aujourd’hui, 10 personnes y travaillent et la liste des parcours s’enrichit au fil du temps. Fribourg Tourisme, Jura Tourisme, Sierre Tourisme, Escale Bonfol , Municipalité de Porrentruy (Suisse), Montréal et Saint-Camille (Canada) les accompagnent déjà depuis le début de l’aventure.

Je ne sais pas comment vous fonctionnez en voyage… mais pour ma part l’itinéraire / le parcours est souvent un vrai sujet de préoccupation. Qu’est-ce que nous voulons / pouvons voir en X jours et surtout est-ce facilement réalisable ? Vous l’avez peut-être déjà remarqué, mais je rédige presque toujours un article qui détaille notre itinéraire lorsque nous revenons de voyage (la Californie, Lisbonne, Bruges, et bientôt Bruxelles) . Ceux des guides ne sont pas toujours adaptés à notre schéma familial ou à nos centres d’intérêt. Je suis donc toujours en recherche de celui qui nous conviendra. Par ailleurs, une fois sur place, cela n’est pas toujours simple ! Pas de réseau ou alors pas d’application mobile dédiée pour nous aider à circuler. Du coup, nous fonctionnons souvent avec google et le plan du guide papier… bref, peut-être que SNUKR (qui en plus du parcours, donne aussi la distance et le timing) va enfin résoudre notre problématique ?!  😉

Plus d’infos sur : www.snukr.com

 

En expérimentant les parcours d’autres voyageurs avec Tripilli

Tripilli, j’en avais déjà parlé l’année dernière dans mon debrief, juste ici. Pour rappel, c’est une plateforme collaborative qui permet aux particuliers de partager leurs expériences de voyages et de les vendre à d’autres voyageurs. L’idée est aussi de proposer des expériences uniques, moins chères et/ou alternatives qui sortent des sentiers battus, loin de ce que pourraient proposer certains guides ou agences de voyages. Son originalité réside aussi et surtout dans son système de monétisation permettant aux voyageurs qui ont publié leurs itinéraires avec toutes leurs étapes (activités, hébergements, restaurants, transports, budget…) d’en tirer un revenu complémentaire. Ces itinéraires ultra complets et authentiques sont tous vérifiés par l’équipe et fournissent un point de vue différent et donc enrichissant pour les voyageurs en quête de nouvelles découvertes.

Que s’est-il passé depuis l’année dernière ? Quelles sont les nouveautés de cette année ?  Pour commencer, Tripilli a participé pour la seconde fois au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas. Mon mari en déplacement professionnel là-bas en est d’ailleurs revenu avec leur plaquette en pensant à moi ! Tripilli continue donc bel et bien de se développer et propose aujourd’hui plus de 700 voyages avec plus de 3600 points d’intérêt et met en avant une communauté active de plus de 1500 membres. Une belle croissance puisque cette année, la startup n’était plus présente dans le pôle innovation du Mondial du Tourisme mais elle avait son propre stand aux côtés des grands acteurs du tourisme. L’occasion pour elle de présenter et vendre au grand public les premières versions papier de ses guides de voyages, 10 destinations en édition limitée.

Ici, nous sommes une fois encore dans le parcours ! Je serais curieuse de voir les itinéraires qui peuvent être proposés dans le cadre de la préparation d’un prochain voyage. Nous n’avons malheureusement pas de road trip en prévision, « juste » un séjour de 5 jours à Budapest. Cette recherche via ces nouveaux guides connectés sera donc pour une prochaine fois. En revanche, ce serait peut-être l’occasion de faire partager notre circuit découverte de la ville de Budapest en famille ? A moi de voir si je suis prête à passer un peu plus de temps (encore) pour remplir toutes les infos sur le site (en plus des articles sur le blog), je vais y réfléchir ! ;))

Plus d’infos sur : tripilli.com

 

En vivant une expérience immersive avec Skyboy

Skyboy propose aux voyageurs (et aux autres aussi !) de se retrouver immergés dans une scène d’action. Il s’agit en fait de réalité superposée, une technique brevetée par la startup. Mais qu’entend-on par là exactement ?

C’est une nouvelle façon de créer du contenu vidéo qu’on ne voit ni au ciné, à la télé ou sur le web mais bien dans le monde réel. Cette technique nous permet de nous plonger, grâce à une tablette ou à un smartphone, dans une ambiance ou une fiction à 360° qui se déroule à l’endroit exact où nous nous situons. Le spectateur vit ainsi une expérience où réalité et virtualité se superposent. Le meilleur exemple qui puisse illustrer tout ceci est celui de la vidéo du Soldat Léon. En partenariat avec l’office de tourisme de Ouistréham, Skyboy propose aux visiteurs de revivre un moment historique, celui du débarquement du 6 juin 1944. Pour cela, il suffit de se rendre à un point précis, en l’occurence la Terrasse de l’Office du Tourisme, de lancer l’application et de pointer son smartphone face à la plage. Le Soldat Léon apparait pour vous raconter son histoire et vous immerger au centre des combats.  En visant les bâtiments, on les voit tels qu’ils étaient à l’époque et si vous visez l’avenue Pasteur, par exemple, vous verrez le char du commandant Kieffer surgir puis tirer vers le casino et réduire ainsi l’ennemi au silence.

Les transpositions de cette technologie peuvent être multiples. L’idée étant de pouvoir faire apparaitre tout type de personne susceptible de donner une info sur le lieu dans lequel on se trouve… on imagine du coup la facilité avec laquelle il serait possible d’avoir la bonne personne avec le bon contenu et au bon endroit ! C’est pour cette raison que SkyBoy développe déjà de nombreux partenariats dans différents domaines.

Pour ce qui nous concerne, je trouve, une fois encore ce principe vraiment bien. Les plages du débarquement sont justement sur notre wish list de destinations proches. Ce sera la parfaite occasion pour nous d’aller tester tout ça avec nos enfants. Une façon de nous imprégner différemment de ce qu’il s’est passé là-bas.

Plus d’infos sur : www.sky-boy.com

Pour aller plus loin…

  • Un article très intéressant dans LesEchos.fr sur le tourisme et le digital
  • Un article sur ce que le pros du tourisme doivent retenir du CES 2017, à lire sur L’Écho touristique
  • Les top tendances du tourisme en 2017 à lire sur le magazine du voyageur de liligo.com
  • Un article sur I-Tourisme,  l’IA, distribution plateformes en ligne : quelques tendances à surveiller !

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que tout ceci très intéressant et instructif. On le voit bien, la quasi totalité de ces startup sont des plateformes collaboratives et ont un objectif principal en tête : procurer une expérience au voyageur. « L’expérience », terme très à la mode en ce moment qui pousse les entreprises à se renouveler perpétuellement et à se tourner davantage vers le consommateur et ses attentes. J’en parlais déjà l’année dernière, le voyageur – consommateur est exigeant et averti. Il sait organiser lui-même ses voyages et par conséquent, il attend qu’on lui propose autre chose. Dans ces modèles, on ne cherche plus à créer une offre / package pour le voyageur mais c’est plutôt le voyageur lui-même qui crée son offre et la propose aux autres. Et très sincèrement, n’avons-nous pas tendance à accorder plus de crédit à des gens comme nous qui auraient expérimenté un voyage ou une activité ? Bref, je suis curieuse de voir comment les acteurs du tourisme vont se réinventer avec cette profusion de nouveaux outils mais surtout ces nouveaux usages…

Qu’en pensez-vous ? Etes-vous tentés par certaines de ces expériences ? Comment aimez-vous voyager ? Qu’attendez-vous de vos voyages ?

 

20 Commentaires

  1. Itinera Magica

    Merci pour cet article super intéressant et original. J’adore ton regard sur les innovations et ton ouverture au monde, j’ai super hâte de te rencontrer !

    Réponse
    • Céline

      Ahh merciiii et moi aussi il me tarde de te voir IRL miss ! Sinon, tu sais que je suis intarissable sur le sujet, j’aime tellement voir ce qui ce crée, comment les choses se transforment… Je trouve cette évolution incroyablement riche d’enseignements, même si elle n’est pas toujours facile à suivre et que cela nous demande souvent de sacrées facultés d’adaptation !

      Réponse
  2. tania

    ah encore une fois je n ai pas pas pu assister
    merci pour ton retour Céline
    voila un secteur où l innovation est si présent
    alors qu on dit que on ne peut plus rien faire en France hein ??

    Réponse
    • Céline

      merci à toi Tania ! Comme tu le dis un secteur passionnant avec une innovation permanente ! Nos habitudes de voyage n’ont pas fini d’évoluer 😉

      Réponse
  3. Marlène

    J’adore ton article ! J’ai trouvé très intéressant de découvrir ces nouvelles start-up. J’ai beaucoup aimé le concept de Bee Shary que je ne connaissais pas du tout avant ton article. Pourtant je suis allée au salon mais il y avait tellement de monde ! A très vite Celine pour échanger et se rencontrer…Je vois que le terme « expérience » dans l’univers du voyage ne te laisse pas indifférente non plus 😉

    Réponse
    • Céline

      Merci Marlène 🙂 Ce Salon est si immense qu’il est impossible de tout voir ! Et le pôle innovations et tendances est un peu caché quand même… et oui « l’expérience » apparait comme tendance et pourtant, je trouve qu’elle est finalement essentielle dans cette démarche de découverte.
      Je suis la première à reconnaitre que je n’ai pas toujours voyagé de cette façon, pour différentes raisons. Mais aujourd’hui les outils sont là pour nous faciliter la tâche justement !

      Réponse
  4. kikimagtravel

    Ton article est super intéressant je ne connaissais aucuns de tous ces sites, je faisais mes voyages au feeling avant, et je ne me penchais pas du tout sur tous les blogs qui existait. Donc je suis une enfant de la toile haha. Petit à petit j’apprends et je découvre toute cette communauté dont maintenant je ne peux plus me passer. Une chose est sûre c’est que tu m’en a appris quelques unes. Je trouve le concept Hostelp bien sympathique. Merci pour ce débriefing très sympa!

    Réponse
    • Céline

      Merci Laetitia ! Je vois très bien ce que tu veux dire lorsque tu parles de cette communauté 🙂 En plus des interactions sympas et enrichissantes, les blogs sont une vraie mine d’informations pour préparer les escapades ! C’est vraiment ce qui m’a donné l’impulsion de m’y mettre. Profiter des conseils des autres, c’est bien, mais faire partager également ses expériences, c’est encore mieux 😉 Ravie que ce debrief t’ai intéressée. Tu me diras à l’occasion, si tu testes l’un de ces services !

      Réponse
  5. Marieke ( les 3 M )

    Très intéressant, cet article. Je trouve le dernier concept très intéressant, mêlant guidage et réalité augmentée 👍. Merci pour ces infos, je crois que je vais aller faire un four sur Hostelp 😃

    Réponse
    • Céline

      Chacune a un vrai + effectivement. Tout dépend de ce que l’on recherche pendant le voyage ! Ces innovations sont justement très intéressantes car elles permettent de plus en plus à chacun d’y trouver son compte 🙂

      Réponse
  6. Le Chaton Chiffon

    Merci pour ces belles découvertes Céline ! Je suis tout particulièrement intéressée par Bee Shary qui a l’air vraiment bien ! Et Tripilli j’ai connu grâce à toi et j’aime beaucoup !

    Réponse
    • Céline

      Ravie que cela te plaise Megh et merci pour ton enthousiasme ! Cela me motive pour continuer à faire des sujets dans cet esprit 🙂 Si jamais tu as l’occasion de tester une de ces expériences, n’hésite pas à revenir par ici pour nous en faire un retour !

      Réponse
  7. Nicolas

    Merci pour cette belle rencontre lors du salon. Ce serait top de vous faire tester Hostelp lors d’un de vos prochains voyage. Dans mes souvenirs, en plus des cannelés, vous pourriez aussi proposer la photo comme savoir-faire 😉
    Et pourquoi pas animé un de nos workshop #blogging #carnetdevoyage #photo. À très vite j’espère
    Bienvenue aux lecteurs qui veulent découvrir notre site 😉

    Réponse
    • Céline

      Ravie également de notre échange ! Et pour tester Hostelp et/ ou un workshop, oui pourquoi pas ?! Je garde tout ça bien en tête 🙂 A bientôt !

      Réponse
  8. Lucie

    Super intéressant comme article ! Merci pour ces partages !

    Réponse
    • Céline

      merci beaucoup Lucie 🙂 ravie que tout ceci t’intéresse !

      Réponse
  9. Stephanie

    Ah je les connais presque tous! Il y a aussi Vizeat et Meetrip que j’aimerais essayer pour mon prochain voyage!

    Réponse
    • Céline

      et moi je ne connais pas ceux que tu cites… je vais aller voir ça 😉

      Réponse
  10. Eloise

    Je ne connaissais aucuns de ces noms ! Hostelp me fait penser à l’HelpX qui se fait déjà un peu partout dans le monde mais il semble tourné plutôt sur des types de savoir faire à transmettre… A voir ! En tout cas merci pour ce compte rendu !

    Réponse
    • Céline

      Oui tu as raison Eloïse, je viens d’aller regarder… cela semble tourner autour de la même idée. Je ne connaissais pas ! Une chose est certaine, le voyage est une grande source d’inspiration pour la nouvelle économie et les initiatives n’ont pas fini de fleurir 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *