Point Lobos State Reserve, j’en parlais déjà dans un article récapitulant nos étapes sur la highway 1. Si je devais classer nos différents arrêts sur la west coast, je mettrais celui-ci largement en pôle position tant j’ai été époustouflée par la beauté de cette réserve naturelle. Je ne peux que vous encourager à sillonner tranquillement ses sentiers le long de l’océan, à la découverte de la faune ET de la flore si sauvages et typiques de cette région. Cyprès de Monterey, loutres de mer et biches, entre autres, étaient au rendez-vous ce jour-là et ont fait de Point Lobos, mon incontournable sur la route 1. Passer à côté de cette merveille sans y prêter attention serait vraiment dommage. Au mieux restez-y une demi-journée sinon, prenez au moins le temps d’y faire une balade d’une heure ou deux. Oui, vous l’aurez compris, j’ai été emballée par Point Lobos et j’espère que vous le serez également après ces quelques photos et arguments. Récit d’un coup de foudre…

 

Point Lobos, sans doute le meilleur endroit pour admirer la côte californienne

 

Pourquoi ? Parce que Point Lobos combine, à mon sens, tous les charmes de la route 1 en un seul et même lieu. C’est précisément la sensation que j’ai eue ce jour-là. Mentionné dans tous les guides touristiques, c’est un lieu d’ores et déjà plus que (re)connu et fortement conseillé aux voyageurs amoureux de nature. Pourtant, je ne suis pas certaine que beaucoup s’y arrêtent. La plupart passe probablement devant  en coup de vent, tout simplement par manque de temps. Parce que la route 1, les touristes la parcourent souvent en une à deux journées dans le cadre d’un long road trip (en petite ou grande boucle mêlant ainsi côte ouest et grand ouest américain) et passent ainsi à côté des merveilles qu’elle offre.

Situé à environ 5 km au sud de Carmel, le site est resté très sauvage. Cela fait donc une grande différence avec la 17 mile Drive de Carmel et son côté très organisé « à l’américaine » avec ses successions de points de vue, longues-vues et visiteurs… A Point Lobos, nous étions quasi seuls, et ça, cela n’a pas de prix.

Je me souviens encore parfaitement de notre arrivée, en milieu d’après-midi. Nous arrivions de Carmel et avions déjà commencé à toucher la magie de la route 1 et de sa west coast. J’attendais avec impatience la visite de Point Lobos. Les quelques photos glanées sur internet m’avaient déjà mis des étoiles plein les yeux. A peine garés, nous allons sur le champ observer la carte des lieux nous précisant les balades du coin. Nous empruntons donc le premier sentier recommandé, « Allan Memorial Grove Trail ». Un autre panneau nous indique rapidement de faire très attention Poison oak, une plante aux feuilles vernissées qui provoque des irritations et des brulures si on la touche. Ses feuilles ressemblent à celles du chêne (d’où son nom que l’on peut traduire comme « chêne poison »).  Pour ceux qui ont des enfants, soyez vigilants car cet arbuste est très présent !

Point Lobos State Reserve, le long de la route 1 en Californie

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-cypres-2

Nous traversons ensuite une forêt de pins puis des bosquets de cyprès pour approcher de l’océan et là… BAM ! En un instant, nous en avons plein les yeux, et cela ne s’arrêtera plus pendant les deux heures suivantes…

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-grove-trail

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-falaises

Longtemps considérée comme le « joyau de la couronne » des State Parks californiens, Point Lobos Natural State Reserve est totalement protégée et fait partie des derniers endroits sauvages de Californie. Avec sa beauté naturelle à couper le souffle et une faune fascinante, c’est tout simplement un lieu où la nature a gardé tous ses droits et semble, une nouvelle fois, avoir donné le meilleur d’elle-même. Côte rocheuse spectaculaire formée par l’érosion, bruit incessant des vagues, dégradés de turquoise, cyprès tourmentés et déformés par un vent puissant… la nature à l’état brut.

Je n’ai pas de mot juste pour décrire exactement ce que j’ai ressenti. Au delà du fait que je n’arrêtais pas de répéter en boucle « mais qu’est-ce que c’est beau » (totalement dénué d’originalité je vous l’accorde^), j’ai surtout eu cette impression de puissance et de sérénité. J’étais époustouflée (et mon mari et mes enfants également). Nous étions presque seuls et avions l’impression d’être hors du temps, comme déconnectés de la réalité.

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-falaises-3

Les cyprès de Monterey, si typiques de la région, poussent ici librement… Point Lobos est d’ailleurs l’un rares endroits où ils évoluent naturellement . Accrochés aux falaises avec leurs branches tordues par le vent, ces arbres à l’aspect magnifiquement torturés doivent résister au mélange de brumes et d’embruns salés de l’océan. Un spectacle de toute beauté qui fait le bonheur des photographes. Jugez plutôt…

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-falaises-2

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-cypres

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-cypres-californien

Un horizon à perte de vue… et des couleurs contrastées… un régal !

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-trail-3

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-frise

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-horizon

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-falaises-bird-island-4

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-trail

On aperçoit la plage de sable blanc « Gibson Beach » avec ses quelques maisons joliment cachées et perchées en haut des falaises.

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-trail-2

Point Lobos, c’est aussi l’endroit idéal pour admirer les animaux dans leur habitat naturel

 

La baie de Monterey abrite une gigantesque réserve marine : la Monterey Bay National Maritime SanctuaryPoint Lobos est donc l’endroit idéal pour admirer les animaux typiques de la région dans leur habitat naturel.

Près de 15 700 km² – soit environ 150 fois la superficie de Paris – d’environnement maritime sont ainsi protégés. C’est un véritable havre de paix pour la faune présente en abondance. Cette biodiversité exceptionnelle s’explique par un trésor sous-marin, le Canyon de Monterey. Situé le long de la côte centrale de la Californie, c’est le plus profond canyon sous-marin en Amérique du Nord et il est l’un des rares qui traverse la côte si près du rivage. Il commence au milieu de la Baie de Monterey et s’étend sur 150 km, atteignant par endroit près de 3600 mètres de profondeur ! Pour vous donner un idée plus précise de sa taille, la forme et la profondeur de ce canyon sont du même ordre de grandeur que celles du Grand Canyon dans le Colorado.

Drainant des courants d’eau riches en plancton vers la surface, ce dernier favorise la prolifération de la faune. La baie de Monterey abrite ainsi plus 26 espèces de mammifères marins, 94 d’oiseaux et 345 de poissons (c’est précis, hein !).  En décembre / janvier, on peut observer les baleines grises longeant la côte du nord au sud et en mars / avril en sens inverse. Tout au long de l’année, ce sont des ballets incessants dauphins, loutres de mer, phoques et autres otaries qui se succèdent.

A ce sujet, je trouve qu’il n’est pas toujours évident de bien différencier les animaux marins de la région et de ne pas s’emmêler les pinceaux dans leurs noms en version anglaise… Voici donc de quoi éclairer vos lanternes, si jamais vous en avez besoin ! Ces petits panneaux et fourrures sont présentés à l’entrée du parc et permettent de bien mieux mémoriser ces différentes espèces.

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-frise-faune

Sea lion = otarie    I    Sea otter = loutre de mer    I    Harbor seal = phoque

 

Ce jour-là, nous les verrons tous, mais de loin. Des loutres de mer barbotant dans le kelp, des otaries au large des côtes et des phoques se dorant la pilule sur les rochers. Je n’ai malheureusement pas de photo présentable pour vous illustrer cela, mais croyez-moi on les voit et surtout, on les entend ! Et d’ailleurs, on entend tellement les sea lions, qu’à l’époque, les premiers marins espagnols qui ont découvert la région, trouvèrent que ces cris ressemblaient fort à ceux des loups… Et c’est pour cela qu’ils nommèrent le lieu « Punta de los Lobos Marinos » (la pointe des loups marins) devenant par la suite Point Lobos.

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-bird-island

Sinon, vous y verrez également des colonies d’oiseaux. Bird Island Trail, porte merveilleusement bien son nom…

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-bird-island-3

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-bird-island-2

Ci-dessous, la magnifique plage « China beach » (au bout d’un escalier interminable), malheureusement inaccessible au moment de notre passage afin de ne pas déranger les phoques assez présents à cette période de l’année (même si on ne les voit pas sur la photo !).

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-plage

Autre belle surprise : une biche avec son petit faon ont fait une merveilleuse apparition. Un moment suspendu où nous avons retenu notre souffle pour bien les filmer sans les effrayer. Un souvenir gravé dans nos esprits, petits et grands !

la-vie-en-rose-flamant-biche-point-lobos

 

Point Lobos : quelles balades faire ?

Comme je vous l’expliquais en tout début d’article, passer à côté de Point Lobos sans y prêter attention est presque inimaginable ;)) J’espère que ces quelques lignes et photos vous auront convaincu d’intégrer cette réserve dans votre planning de découverte de la west coast 😉

Vous pouvez facilement y passer une demi-journée en prévoyant d’y pique-niquer par exemple. Si vous n’avez pas autant de temps devant vous, contentez vous de choisir parmi les balades phares de Point Lobos. Elles sont toutes très accessibles et ne demandent aucune aptitude sportive. Pour vous faire une idée plus précise de ce qu’il y a vraiment à faire et du temps que cela demande, voici notre retour sur expérience plus en détails.

  • Allan Memorial Grove Trail : c’est le premier chemin dont je vous parlais qui mène à la côte spectaculaire du début. C’est une boucle d’environ 1,3 km que nous avons fait en 45 minutes. Si vous ne pouvez choisir qu’un seul chemin, je vous conseillerai celui-ci.
  • Sea Lion Point Trail : environ 20 minutes de marche pour aller observer les otaries.
  • Bird Island Trail : également 20 minutes pour observer les colonies d’oiseaux.

Le parc dispose de plusieurs parkings pour aller d’un chemin à l’autre et de plusieurs aires de pique-nique. Vous voyez donc qu’en 2 heures, vous pouvez en avoir un très bon aperçu !

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-frise-3En vrac, d’autres détails pratiques qui pourraient vous être utiles :

  • Le parc est ouvert tous les jours de 8h à… 30mn après le coucher du soleil ! A vous de voir en fonction de la période de l’année où vous irez.
  • Ce spectacle fabuleux vous coutera seulement 10$ et je vous l’assure à nouveau, « it’s worth it« , largement !
  • Emportez avec vous gilets, chèches ou autre vêtement, il y a du vent et cela pourrait servir !
  • Pensez, bien entendu à vos appareil photo, smartphone, gopro & co pour immortaliser ce spectacle et prévoyez également, si possible, une paire de jumelles… vous ne le regretterez pas. J’insiste car, nous aurions vraiment aimé en avoir une !
  • Point Lobos est également réputée pour la plongée sous-marine. Nous ne l’avons pas testée mais cela doit valoir le coup si vous êtes curieux et pas trop frileux (même si le matériel est bien évidement adapté, il faut quand même se lancer, hein !) pour tenter l’expérience et partir à la rencontre des loutres et autres mammifères marins au milieu des « forêts » de kelp. Apparemment, c’est une activité à prévoir très à l’avance ! Plus d’infos sur le site : www.parks.ca.gov
  • Les sentiers sont très bien balisés et facilement accessibles même avec des poussettes (sauf quelques marches ici et là). Tout est préservé à merveille… les visiteurs sont très respectueux de la nature et veillent toujours à la garder intacte. Tout est prévu pour éviter les dangers, vous signaler les distances de sécurité et vous tenir loin des falaises.

la-vie-en-rose-flamant-point-lobos-frise-2

 

Pour aller plus loin…

  • Le site officiel de la Réserve de Point Lobos : www.pointlobos.org
  • D’autres belles photos sur le blog de Laura, Far West Coast.
  • Un article sur le blog d’Eleonore Bridge, pour qui visiblement Point Lobos, était, à l’époque « un des plus beaux paysages » qu’elle ait vu. Est-ce toujours le cas pour elle ?! En tout cas, ses superbes photos le démontrent bien :))
  • Encore un article sur un blog américain, Popsicles afin de vous montrer les balades de façon plus « concrète ».
  • Pour les curieux, une vidéo de la vie sous-marine dans la baie de Monterey sur nationalgeographic.com

 

Alors ? Qu’en dites-vous ? Pour ceux qui auraient déjà eu la chance de s’arrêter à Point Lobos, j’ai hâte d’avoir vos avis ! Et pour les autres, êtes-vous convaincus ? J’espère vous avoir donné l’envie pressante d’y aller 😉

 

 

 

 

 

 

 

20 Commentaires

  1. tania

    Coucou je ne connaissais pas jusqu’à ce que tu en parles , c’est vrai que c’est magnifique!! C’est super d’avoir pu découvrir ce coin et de partager avec nous!
    Tes belles photos donnent envie d’y aller faire un tour clairement. C’est vrai qu’ en voyage il y a des endroits qui te marque et te touche particulièrement. La californie est vraiment très diverse cela en fait son charme. C’est marrant je crois que tu vas aimer mon article de demain, je n’en dis pas plus hi hi.
    Cela valait le coup d’attendre

    Réponse
    • Céline

      Hello, merci Tania ! Nous sommes nombreux à être tombés sous le charme californien. J’en avais entendu parlé mais ce n’est qu’une fois sur place que j’ai vraiment compris la diversité de ses atouts 🙂 Point Lobos n’a pas de palmiers mais une authenticité folle et complètement préservée, un lieu vraiment unique.
      Et j’irai faire un saut chez toi demain alors !

      Réponse
  2. Meghann Fernandez

    Superbe article et ça donne tellement envie !
    La plongée j’adorerai mais je suis tellement frileuse!
    Par contre, je ne regrette pas d’avoir changé nos plans pour y passer davantage de temps !
    merci pour ce bel article Céline 😉

    Réponse
    • Céline

      Merciii Meghann 🙂 Je suis ravie de t’avoir convaincue de passer plus de temps sur la route 1 et je t’envie aussi beaucoup ! Rappelle-moi votre itinéraire déjà ? Bref, je me consolerai avec tes photos !
      Tu fais aussi de la plongée sous-marine ? Je te rassure, je ne suis pas encore prête à me jeter dans une eau gelée et avec une mauvaise visibilité… même si cela doit être sympa d’y voir ses occupants !!

      Réponse
  3. Few Miles Away

    Magnifique !
    Tu as vraiment de la chance avec les animaux toi ! J’aimerais tellement voir des loutres… Voila, je n’aurais pas du lire ton article maintenant j’ai envie de partir passer le week end à Point Lobos. MERCI BIEN ! 😛

    Réponse
    • Céline

      haha ! je t’en prie miss ! Je te rappelle que je n’ai pas encore vu les ours !
      Sinon, pour les loutres & co, c’est à Morro Bay que nous les avons vraiment bien vues. Et je suis certaine que tu trouveras bien un moment dans ton planning pour y caser Point Lobos 😉

      Réponse
  4. Carole

    Magnifiques tes photos👏🏻👏🏻👏🏻 pas eu l’occasion de découvrir la Californie. Dans nos plans mais je ne sais pas encore quand. Merci pour les photos et les commentaires, j’essaierai de m’en souvenir pour le jour où nous planifierons ce voyage.

    Réponse
    • Céline

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Je te le souhaite pour bientôt ! C’est un voyage dont on se souvient… et je ne suis pas la seule à le dire !

      Réponse
    • Céline

      merci ! oui régaler est le mot juste et je suis ravie de te donner envie d’y aller… c’est mon objectif 😉 Et puis peu d’évasion en photo ça fait patienter !

      Réponse
  5. Loubières

    Merci Céline pour tes très belles photos et pour le petit cours sur la faune, la flore et les détails pratiques. La côte Ouest est dans nos projets de voyage, malheureusement pas pour tout de suite tout de suite, et nous ne pourrons faire autrement que de nous arrêter. Tes qualificatifs nous ont donné « trop » envie de découvrir cet endroit qui a l’air magnifique.

    Réponse
    • Céline

      haha ! de rien et merci à toi pour ton retour 😉 my pleasure ! Je suis sûre que nous aurons chacune l’occasion de retourner aux States, toi pour la côte et moi pour les parcs !

      Réponse
  6. bibliblogueuse

    Je découvre ton univers grâce à la sélection du blog Expedia, bravo ! Très bel article, tes photos sont magnifiques ! Voir ces espaces et les animaux dans leur habitat naturel me rappelle les Everglades, c’est extraordinaire. Merci pour ce partage !

    Réponse
    • Céline

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Les Everglades, ça doit être génial également.Nous sommes allés à Miami il y a déjà très longtemps et en plein été, nous n’avions pas osé tenté l’expérience.

      Réponse
      • bibliblogueuse

        Eh bien n’hésite pas si tu as l’occasion d’y retourner, ça vaut vraiment la peine, nous avons adoré ! J’ai rédigé un billet dessus sur mon blog si ça t’intéresse. Miami, en revanche nous a moins plu, j’ai préféré les grands espaces naturels et les animaux, même si je suis loin d’apprécier les alligators 😉

      • Céline

        Je vais aller lire cela avec intérêt alors 🙂 Pour Miami, je te comprends. Nous y étions il y a presque 20 ans (oups… oui j’étais très très jeune 😉 chez des amis mais à South Beach, ambiance beaucoup plus sympa ! Nous avions fait Key West notamment.
        J’espère maintenant que nous aurons l’occasion d’y retourner avec nos enfants, ce sera l’occasion de faire un saut pour aller voir toute cette faune locale !

  7. Roz

    Hello, tes photos sont vraiment magnifiques !!! Et pour répondre à ta question, je suis en effet très convaincu, je vais d’ailleurs noter cette destination sur ma to-do list voyage 😉

    Réponse
    • Céline

      merciiii ! et oui à mettre impérativement sur ta bucket list !!!

      Réponse
  8. Itinera Magica

    Il est fabuleux cet article ! Quel régal ! Après ton commentaire chez moi sur les otaries de La Jolla, il fallait que je vienne ici, et aaah ma nostalgie américaine tourne à plein régime. Je suis allée à Point Lobos petite, avec mes parents, et j’en garde un souvenir absolument merveilleux. Je vois que c’est toujours aussi beau et dépaysant et sauvage. Juste magique !

    Réponse
    • Céline

      Merci 1000 fois Ariane de ton commentaire… particulièrement sous cet article, tant ce parc, tu l’auras compris, a été un vrai vrai coup de coeur. Un concentré de ce que la nature a de plus beau et des animaux marins à foison 🙂

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Road trip sur la route 1 en Californie, nos étapes de Monterey à Santa Barbara - La vie en rose flamant - […] reviens plus en détails dans cet autre article qui lui est dédié, Point Lobos : coup de foudre sur la…
  2. La sélection du mardi #48 - Le Blog Expedia - […] Découvrir ce lieu magique sur Point Lobos State Reserve : coup de foudre sur la route 1 en Californie…
  3. Itinéraire d'un (family) road trip en Californie - La vie en rose flamant - […] Départ pour Carmel par la 17 miles drive,  balade dans Point Lobos State Park et route jusqu’à Big Sur (une…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *