Palm Springs en été… Début août. Plus de 40°C à l’ombre (voire 45 quand nous y étions). Luxueuse oasis au milieu de la Coachella Valley, ville désertée par ses habitants. Alors est-ce la vraie bonne idée ?  Qu’est-ce qu’on peut bien aller y faire ? Mais en fait y a-t-il tout simplement quelque chose à voir ? Pour notre part, c’était un vrai choix d’ajouter Palm Springs à litinéraire de notre road trip. On voulait s’éloigner un peu de la west coast, juste le temps de tenter l’expérience du désert californien. Et donc ? Aucun regret ! Retour sur notre petit séjour et sur ce que nous y avons fait malgré les températures caniculaires au moment de notre passage.

A 2 heures de voiture de Santa Monica, nous arrivons à destination après avoir traversé un champs d’éoliennes. Pour mon plus grand bonheur, car oui (et ne me demandez pas pourquoi) j’ai une fascination inexpliquée pour celles-ci… Il est 17h, la chaleur y est écrasante.

 

 

Éoliennes sur la route de Palm Springs en Californie

Éoliennes sur la route de Palm Springs en Californie

 

Et pour cause, Palm Springs surgit en plein désert, au coeur de la vallée de Coachella. Une ville presque au milieu du nulle part. Soyez les bienvenus dans l’ère de la démesure. Au début, cette ville a été le refuge des stars hollywoodiennes des années 20 à 60. Elles venaient y chercher calme et sérénité tout en restant facilement disponibles à 2 heures de route des studios et de la vie trépidante de Hollywood. Clark Gable, Greta Garbo, Walt Disney, Marilyn Monroe ou encore Elvis Presley y ont fait leur lieu de villégiature et y ont apporté leur touche glamour, faisant ainsi de Palm Springs la ville des stars et du cinéma. Pour preuve, le Festival du Film réunit encore chaque année en janvier tout le gratin.

Cet afflux de stars a eu pour effet de créer, juste après la deuxième guerre mondiale, un boom immobilier entrainant ainsi la construction de villas, hôtels et terrains de golf, toujours plus luxueux. Avec un style architectural « mid-century modernist » très affirmé , Palm Springs est aujourd’hui, une ville unique en son genre. Les habitations aux lignes géométriques mêlent pierre, verre, métal, béton et céramique tout en s’intégrant parfaitement à l’environnement naturel.

Aujourd’hui, même si Palm Springs est toujours le haut lieu de riches milliardaires, elle est également le repère de jeunes branchés assoiffés de pool parties et de fanas de golf. Désertée l’été par ses habitants, la ville accueille en revanche beaucoup de touristes de notre genre, venus découvrir cette oasis à contre-courant… par 45 degrés à l’ombre.

 

Arrivée à Palm Springs en Californie

 

Où dormir à Palm Springs (quand on a des enfants) ?

Je la voulais, mon expérience dans le désert. Vous savez ce beau cliché de l’hôtel à Palm Springs avec des bâtiments en U autour d’une magnifique piscine avec des bouées en forme de pastèque et de flamant rose (sic) et une vue imprenable sur la chaine de montagnes San Jacinto. Je m’y voyais déjà, mon cocktail à la main comme le montrent toutes ces photos des magazines en papier glacé ou encore le réseau instagram. Oui, j’étais totalement focalisée sur le Saguaro, cet hôtel aux couleurs arc-en-ciel niché en plein désert… vous en avez sûrement déjà vu quelques clichés. Eh bien, c’est là où je voulais aller vivre mon american dream dans le désert ! Mais quelques recherches plus tard, j’ai totalement changé d’avis. Notre séjour étant sur un WE, oui j’avoue, j’ai eu peur de me retrouver au milieu d’une pool party géante… musique à fond, jeunes (sur)excités sautant dans la piscine… pas (plus) vraiment mon rêve de vacances, surtout en mode famille. Ajoutons à cela un prix élevé, même en dormant à 4 dans une seule chambre…

J’ai regardé alors du côté des hôtels mythiques, tels que l’Ace Hotel, l’Orbit In, le Desert Hill ou encore The Horizon Hotel… mais, quand ces hôtels ne sont pas juste hors de prix, il y a un léger problème (de taille)… ils n’accueillent pas les enfants… Pratique. Du coup, j’ai fouiné un peu partout jusqu’à tomber sur un ancien commentaire laissé sur le forum du Routard Californie… The Chase Hotel ! Peu ou pas d’avis français sur tripadvisor, enfin un endroit plus authentique où nous ne croiserions pas de compatriotes. Déco 50’s, vue sur les montagnes, ambiance familiale très américaine et cookies home made à volonté… une très grande chambre avec 3 lits (parfait pour 4) et une kitchenette à 280$ TTC pour 2 nuits. Banco !

The Chase, le voici justement. En fonction de votre budget et de vos envies, vous pouvez avoir une chambre moins grande ou 2 chambres côte à côte afin d’y mettre vos enfants. Pour notre part, nous étions en mode et budget road trip, donc tous dans la même chambre… unis à la vie à la mort ! Et malgré le manque de place parfois risible dans certains endroits ou des ronflements parfois intempestifs, nous en gardons un super souvenir.

 

The Chase Hotel à Palm Springs en Californie

The Chase Hotel à Palm Springs en Californie - piscine

La piscine avec vue sur la montagne (et avec des bouées) ! Sauf que… l’eau est bouillante donc nous n’en profiterons pas plus que ça 🙁

The Chase Hotel à Palm Springs en Californie - piscine

The Chase Hotel à Palm Springs en Californie - lobby

Mes photos ratées de l’intérieur, mais au moins, cela vous en donne un aperçu.

The Chase Hotel à Palm Springs en Californie - lobby

 

Où manger à proximité ?

Une certitude, Palm Springs n’est pas l’endroit où vous allez faire des repas gastronomiques mémorables. Nous nous sommes laissés guider par le Routard et l’idée était de trouver un endroit à 2 minutes à pied de l’hôtel, sur Palm Canyon Drive. Je vous le rappelle, le soir il fait toujours plus de 35 degrés… d’ailleurs la ville est équipée et des ventilateurs diffusent une brume d’eau tout le long de la route principale.

 

The Chase Hotel à Palm Springs en Californie

 

Nous avons testé le restaurant mexicain, Las Casuelas Terraza, composé de plusieurs salles dont certaines sont à l’extérieur sur une hacienda. C’est un endroit hyper sympa où on va plus pour l’ambiance que pour ce qu’on y trouve dans les assiettes. Musique en live et piste de danse pour ceux qui le souhaitent, nous y avons passé une agréable soirée et avons même supporté sans aucun souci la chaleur extérieure couplée aux mojitos^^

 

Plm Springs en Californie - restaurant Ruby's Diner

Le lendemain, c’est un burger avec des sweet potato fries (ma nouvelle lubie depuis notre voyage, surtout depuis que j’ai découvert qu’on en trouve chez Picard !) que nous avons englouti – copieux et pas cher – chez Ruby’s Diner. Un diner américain comme je les aime avec une pure déco sortie tout droit des années 40.

  • Las Casuelas Terraza – 222 S Palm Canyon Drive et Ruby’s Diner – 155 S Palm Canyon Drive.

 

Que faire à Palm Springs en été quand il fait 45 degrés ?

Vous l’avez compris, à Palm Springs en été, on a très (très) chaud. Il y donc 2 options : rester dans des endroits climatisés ou aller chercher de la fraicheur autrement. En altitude par exemple. Ça tombait bien, l’Aerial Tramway était en tête de liste, un incontournable si vous passez par là. Une activité à ne rater sous aucun prétexte.

A la base nos avions prévu cette ascension le matin, pensant passer l’après-midi tranquillement à la piscine et dans un musée ou autre endroit climatisé. Le gérant de l’hôtel nous a clairement conseillé d’inverser notre programme tant les températures caniculaires rendraient toute activité extérieure compliquée à réaliser. Nous avons donc profité de la piscine à 35 degrés le matin, fait un tour en voiture dans Palm Springs jusqu’à Palm Desert. Je me souviens avoir été choquée par le nombre d’hôtels et de restaurants dont regorge la ville. Tous vides à cette période de l’année. Et même si je veux bien croire que les festivals ou autres événements drainent par période un maximum de monde, j’ai quand même du mal à croire que cela suffise à tous les faire vivre… de toute façon, ici, tout est dans l’excès.

Notre expérience de l’Aerial Tramway…

Pour être claire, le tramway n’en a que le nom puisqu’il s’agit plutôt d’un téléphérique ! Les cabines ont été fabriquées en Suisse et peuvent accueillir jusqu’à 80 passagers. Ce téléphérique a également une particularité : il est rotatif. Grâce à des cabines qui tournent sur elles-même pendant la montée, chacun peut profiter… (ou pas !) de la vue vertigineuse, c’est comme on le sent ! Pour ma part, je suis plutôt sujette au vertige mais d’une façon assez singulière. J’ai surtout peur de faire tomber des choses / objets (du style perdre mes skis ou mes batons sur le télésiège) (et j’ai aussi peur que mes enfants tombent). Bref, filmer ou photographier cette ascension avec mon téléphone portable ou avec la gopro a été un vrai challenge car il fallait mettre son bras à l’extérieur pour ne pas être gêné par la vitre… l’horreur pour moi !!

Parce que l’Aerial Tramway monte très vite. A peine 10 minutes pour grimper de 800 à 2600 mètres et parvenir à la San Jacinto Mountain Station. 10 minutes pour traverser 5 éco-systèmes différents, du désert à la montagne alpine, un peu comme si nous passions du Mexique à l’Alaska (sauf qu’en été, forcément, nous n’avions pas de neige^^).

 

Dans l'Aerial Tramway à Palm Springs en Californie

Dans l'Aerial Tramway à Palm Springs en Californie

 

En été, l’écart de température est saisissant. On passe de 45 à 25°C… le bonheur. Le pic de San Jacinto culmine à plus de 3350 mètres.

En haut, le panorama est, encore une fois, à couper le souffle. On y voit toute la Coachella Valley, Palm Springs et les San Bernardino Mountains au nord. Et des couleurs juste extraordinaires, regardez… vous ne trouvez pas ?

 

Palm Springs en Californie - vue sur la vallée de Coachella en haut de l'Aerial Tramway

 

Ceux qui seraient déjà venus par ici lire d’autres articles, vous connaissez probablement cette photo. J’adore cette photo, ce paysage, ce que j’ai ressenti devant cette étendue désertique et magnifiquement colorée. Elle est devenue ma photo fétiche, celle de mes profils. Je vous la (re)mets quand même avec une petite variante « sac à dos ».

 

Palm Springs en Californie - vue sur la vallée de Coachella en haut de l'Aerial Tramway

Palm Springs en Californie - vue sur la vallée de Coachella en haut de l'Aerial Tramway

 

Prévoyez des tennis pour remplacer vos tongs et éventuellement un pull pour les balades à l’ombre des sapins. Parce qu’une fois arrivés en haut, au Mount San Jacinto State Park, ce sont 85 km de sentiers qui s’offrent à vous ! De quoi s’occuper pendant un bon moment.

 

Palm-Springs-Californie-Aerial-tramway-panneau

 

Nous avons profité de cette nature surprenante au travers de 2 parcours proposés. Ils se font sans aucune difficulté.

  • Long Valley Discovery Trail: vous suivez les sentiers à travers une boucle de 1,2 km)
  • Desert View Trail: Une autre boucle de 2 km vous conduit à un certain nombre de points de vue..

Et nous aurions pu en faire largement davantage si nous avions mieux anticipé. Je n’avais effectivement pas saisi l’ampleur de ce qu’il y avait à faire et à voir là-haut. C’est bien plus qu’une simple « attraction locale », on peut y passer la journée entière.

 

Palm Springs en Californie - En haut de l'Aerial Tramway

Palm Springs en Californie - En haut de l'Aerial Tramway - Mount San Jacinto Park

Palm Springs en Californie - En haut de l'Aerial Tramway - Mount San Jacinto Park

Palm Springs en Californie - vue sur la vallée de Coachella en haut de l'Aerial Tramway

Palm Springs en Californie - vue sur la vallée de Coachella en haut de l'Aerial Tramway

Puis retour dans la chaleur de la vallée.

Dans l'Aerial Tramway à Palm Springs en Californie

Aerial Tramway à Palm Springs en Californie

Aerial Tramway à Palm Springs en Californie

 

  • Aerial Tramway – 1 Tram Way à Palm Springs, CA 92262 – www.pstramway.com – Du lundi au vendredi de 10h à 20h / samedi et dimanche de 8h à 20h – $24.95 / adulte & $16.95 / 3-12 ans (oui c’est cher, mais ça les vaut !!!)

Les autres choses que nous aurions aimé faire (mais pas forcément quand il fait plus de 40 degrés)

 

Palmiers à Palm Springs en Californie

 

  • Palm Springs Art Museum : Ce musée retrace la peinture & la sculpture du XIX ème à nos jours. Il présente des photos et de l’artisanat indien et méso américain. Toutes les infos sur www.psmuseum.org
  • Palm Springs Air Museum : c’est une étonnante exposition (et aussi l’une des plus grandes collections du monde) d’avions ayant servi pendant la deuxième guerre mondiale et toujours en état de voler. Toutes les infos sur www.palmspringsairmuseum.org
  • The Living Desert : Zoo et jardin botanique, c’est l’endroit rêvé pour découvrir 10 éco-systèmes différents et 150 espèces animales du désert (du mouflon au lynx en passant par des petits oiseaux). Si vous voulez le tenter en été, gardez à l’esprit qu’il y a beaucoup de marche à pied et préférez le matin « à la fraiche » (si tant est que cela soit possible). Cet endroit a l’air génial mais au moment où nous y étions il faisait vraiment trop chaud, à 9h du matin le thermomètre affichait déjà 37°C… Toutes les infos sur www.livingdesert.org
  • Indian Canyons : Balades dans différents canyons où vécurent les indiens Cahuilla jusqu’à la fin du XIXème siècle. Partez à la découverte de Murray, Tahquitz, Andreas ou encore Palm Canyons. Superbes oasis, chutes d’eau, vues magnifiques sur le désert, dessins rupestres… chaque Canyon a sa particularité. Toutes les infos sur www.indian-canyons.com

 

D’autres blogs pour aller plus loin…

Parce que toutes les expériences sont bonnes à prendre, vous pouvez compléter / aménager votre planning en allant piocher des infos également sur :

 

Moralité…

Je trouve que cela vaut le coup de passer à Palm Springs en été, mais pas plus de 2 nuits car les activités restent quand même très limitées à cause de la chaleur et c’est un peu dommage. Pour nous, c’était essentiellement un moyen de « voir » un nouvel éco-système dans notre road trip. Et nous n’avons pas été déçus. En revanche, si vous voulez en profiter pleinement, allez-y plutôt au Printemps (en mars / avril / mai) et vérifiez en amont les différents événements / festivals prévus dans la ville (www.ci.palm-springs.ca.us) pour vous organiser en fonction de vos envies.

Au final, nous y sommes restés une seule journée pleine puisque nous avons filé le lendemain matin pour Joshua Tree Park. Si cela vous intéresse, vous pouvez aller lire le récit de notre escapade à ce sujet : Joshua Tree Park en été, est-ce que cela vaut le détour ? 

Et vous, Palm Springs ça vous parle ? Avez-vous un coup de coeur à partager ou au contraire vous n’avez pas du tout apprécié la ville ? Je suis curieuse de savoir ;))

 

 

 

12 Commentaires

  1. Amy | Foodetcaetera

    SUBLIME!!! (Et encore plus compte tenu des 2° qu’on a actuellement 😉 Bises,

    Amy

    Réponse
    • lavieenroseflamant

      merci miss ! et je comprends d’autant mieux ton enthousiasme… New York l’hiver, je ne connais pas mais ça a l’air très rude à vous écouter… mais comme ça tu reste au chaud pour cuisiner et nous faire partager tout ça 😉 Courage, ce sera bientôt un mauvais souvenir…

      Réponse
  2. Capitaine Capitaine

    Trop chouette ton hôtel ! Pas fait l’Aerial tramway, tes photos me le font regretter…

    Réponse
    • lavieenroseflamant

      Oui je n’ai pas regretté mon choix d’hôtel « typique » du coin 😉 Et pour l’Aerial Tramway, il était vraiment en premier sur notre To-DO et cela a dépassé nos espérance. Une expérience unique en plein été et une vue… des couleurs similaires à Key’s View de Joshua tout en étant dans la forêt… presque surréaliste (

      Réponse
  3. Few Miles Away

    Je n’avais aucun idée qu’il y avait un Aerial Tramway… Vu tes photos je vais devoir y retourner et faire ça !
    Sinon il y a aussi cabazon dinosaurs dans le coin qui est marrant à faire (juste pour les photos en fait).

    Au final Palm Springs c’est souvent juste un lieu de passage pour les gens qui se rendent à Joshua Tree / Salvation Mountain ou à Coachella 🙂

    Réponse
    • lavieenroseflamant

      Tu vois, j’avais noté l’Aerial Tramway et pourtant… j’ai été bel et bien surprise. Pas le choix, tu dois y retourner ! C’est pas loin pour toi… si j’ose dire… chanceuse 🙂
      Et oui le dinosaure me dit quelque chose et ne doit pas être loin de l’outlet, non ? Mais pas croisé !!!

      Réponse
  4. tania

    moi je n ai pas eu le temps de passer par Palm Spring programme sérrée l année dernière pr mon trip californien. Toi ce sont les mojitos qui t attirent moi ce sont les margaritas xxl de Californie. Quand tu reviens en France tu pleure !

    Réponse
    • lavieenroseflamant

      Et oui chacune son point faible 😉 Je suis d’accord sur le retour en France… beaucoup trop violent ! Les good vibes sont vite oubliées si on ne s’évertue à les entretenir !!!

      Réponse
  5. Betty - Tripinwild

    Je viens enfin de prendre le temps de parcourir un peu ton blog, félicitations ! Il est chouette 🙂
    Et je découvre un peu plus Palm Spring avec ton article, nous n’avons fait qu’y passer pour dormir à l’hôtel à la fin de notre roadtrip. J’ai été très étonnée de voir cette forêt en haut de l’aerial tramway, on se serait presque cru dans la Sierra Nevada ! 😉

    Réponse
    • Céline

      merci pour ton mot qui me fait très plaisir ! Et oui, comme quoi Palm Spring est aussi une destination « nature » 😉 Je savais pourtant qu’on allait y trouver une forêt mais je ne pensais pas que cela serait aussi beau & surprenant. Quel panorama à couper le souffle avec des couleurs dingues !

      Réponse
  6. Itinera Magica

    Je t’avoue que je n’ai pas aimé Palm Springs (j’ai trouvé que c’était un truc snob au milieu de terres desséchées, j’ai filé vers Joshua Tree plus vite que prévu), mais quand je lis ton billet, je me dis que j’ai peut-être été un peu sévère et qu’il y avait bien des trucs cool à faire quand même ! super sympa cet article et tes photos sont toujours très belles. Et l’hôtel The Chase, je retiens, ça a l’air super !

    Réponse
    • Céline

      Je comprends tellement ce que tu veux dire. Palm Springs, c’est le gros cliché américain ! Et l’été, c’est encore plus particulier. Mais je voulais vraiment y passer, pour voir et palper cette ambiance de ville en plein désert. J’ai adoré ce stop aussi parce que cet hôtel était typique du coin et parce que nous y avons fait cette balade au frais grâce à l’aerial tramway. Quant à Joshua Tree, c’est pareil. J’avais lu beaucoup d’avis partagés et pourtant nous avons eu un vrai coup de coeur pour ce parc, malgré les températures caniculaires !

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Itinéraire d'un (family) road trip en Californie - La vie en rose flamant - […] J13 > Palm Springs sous 45° ! On prend l’Aerial Tramway pour retrouver de la fraîcheur en forêt à 2500 mètres…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *