Je voulais laisser un peu de temps avant de revenir par ici. Je ne me voyais pas revenir comme √ßa avec un billet sur la Californie, pas tr√®s √† propos. Depuis quelques jours, mes pens√©es sont¬†pour toutes les victimes, leur famille, leurs amis. Je n’ai aucune id√©e de ce qu’ils traversent, je n’ai pas cette pr√©tention.¬†Comme beaucoup,¬†je suis boulevers√©e, abasourdie par ce vendredi 13 novembre. J’ai eu de la chance, aucun de mes proches n’a √©t√© touch√© ce jour l√†. Soyons clairs, tout √ßa aurait pu arriver √† n’importe lequel d’entre nous.

Difficile dans ces circonstances de continuer son quotidien comme si de rien n’√©tait… et pourtant il le¬†faut. Nous devons continuer. Vivre.

Continuer parce que la vie est toujours plus forte. Parce que c’est le seul moyen que nous ayons pour lutter. C’est ainsi que je vois les choses. Mais pas comme si rien ne s’√©tait pass√©. On ne peut pas oublier ni effacer les¬†√©motions ressenties, tout simplement parce qu’elles font partie de nous. Elles¬†nous rendent aussi plus humains, plus vivants et c’est une grande force. Alors accueillons-les. Cela aura peut-√™tre un effet b√©n√©fique pour la suite, en tout cas je le souhaite.

Des √©motions justement, j’en ai tellement, et souvent contradictoires d’ailleurs. Le choc, l’incompr√©hension, l’injustice, la col√®re, cette P***** d’impuissance devant autant de barbarie. L’embarras face aux questions de nos¬†enfants auxquelles nous ne trouvons pas toujours de ¬ę¬†bonne¬†¬Ľ r√©ponse ¬ę¬†mais pourquoi¬†ils les ont tu√©s ?¬ę¬†, ¬ę¬†ils vont venir ici aussi ?¬†¬Ľ, ¬ę¬†est-ce qu’ils vont recommencer¬†?¬ę¬†. La peine avec les larmes qui coulent √† chaque fois devant ces images insoutenables et les portraits qui circulent partout sur les r√©seaux sociaux. De l’admiration devant la dignit√© et le courage des rescap√©s et¬†des familles¬†des victimes. La peur et un brin¬†de¬†culpabilit√© aussi lorsque¬†je ne peux m’emp√™cher de me demander¬†¬ę¬†et si… ?¬†¬Ľ en pensant √† ce fameux soir, car personne n’est √† l’abri d’un tel drame.

Et puis la vie qui revient tout simplement et forc√©ment. Elle reprend le dessus. Un regain d’√©nergie et d’optimisme devant ces pouss√©es de¬†g√©n√©rosit√©, de courage et de force. La fiert√© retrouv√©e car nous sommes aujourd’hui unis autour de la r√©publique¬†fran√ßaise et l’amertume √©galement car il aura fallu encore un drame¬†pour y parvenir.

J’ai envie de¬†croire, encore une fois, que¬†cet √©lan d’amour et de solidarit√© va (per)durer et ne s’envolera¬†pas en fum√©e √† la premi√®re occasion, comme bien souvent. Nous sommes tous concern√©s.

Alors restons debout, ensemble <3

Paris2

images @garancedore et @tyrsamisu

Et comme il est important de¬†continuer, je vous retrouve bient√īt avec un billet plus ensoleill√©.

En attendant, take care.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez aim√© cet article, laissez-lui une note ūüėČ