Elephant Nature Park à Chiang Mai : where street elephants learn to be wild again. Tout est là. Dans cet article, je vous emmène à la découverte d’un sanctuaire extra-ordinaire qui existe depuis plus de 20 ans. Elephant Nature Park s’inscrit dans une démarche respectueuse de ces animaux et prend soin de près de 80 éléphants. D’abord torturés, brisés et exploités pour le tourisme ou toute autre industrie, ces éléphants ont été sauvés puis sont soignés par ce parc. Ce jour-là, nous n’avons pas simplement visité un endroit de plus où l’on peut voir des éléphants de près, mais nous les avons avons rencontrés, nous avons compris leur histoire et leur parcours douloureux. Et surtout, nous les avons vus évoluer sereinement et librement dans leur environnement. Ce jour-là, nous avons vraiment beaucoup appris. C’est pourquoi j’ai vraiment à coeur de vous expliquer pourquoi cette visite est, à mon sens, incontournable pour tout voyageur qui se rend en Thaïlande.

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Elephant Nature Park à Chiang Mai : origine et philosophie

Avant toute chose, je me dois quand même de vous préciser qu’avant d’organiser notre voyage en Thaïlande, je ne m’étais pas particulièrement penchée sur le sujet des éléphants, que ce soit sur leurs conditions de vie ou sur ce qu’il était bien de faire ou de ne pas faire. C’est en avançant petit à petit dans la préparation de ce périple que la question a commencé à émerger.

Qui dit voyage en Thaïlande dit forcément éléphants ! Lorsque nous avons annoncé ce nouveau voyage à notre entourage, j’ai été étonnée par le nombre de personnes se remémorant leurs propres souvenirs, surtout ceux d’être monté à dos d’éléphant ! Un incontournable apparemment ! Même s’il faut préciser que la plupart de ces voyages dataient déjà de quelques années, cela faisait visiblement partie de l’expérience à vivre. C’est en creusant un peu le sujet que je me suis vite aperçue qu’une grosse prise de conscience est désormais en marche et que la cause des éléphants, entre autres, est un sujet de préoccupation majeure pour beaucoup. Difficile aujourd’hui de plaider la méconnaissance de leurs conditions de vie, notamment en Thaïlande. Ill suffit de s’intéresser un tant soit peu au sujet pour voir toutes les alertes / initiatives qui fleurissent un peu partout.

Pour commencer, j’ai vu une vidéo que j’ai reçue comme un véritable coup de poing… elle n’est plus disponible mais j’en ai trouvé une qui illustre comment se déroule le process de dressage d’un éléphant qui consiste à le briser dès son plus jeune pour ensuite pouvoir en faire une sorte de bête de foire. Ces images tournées pour l’ONG Moving Animals vous monteront comment les éléphants sont maltraités pour divertir les touristes.

Comment rester insensible face à un ce spectacle insoutenable ? Comment ne pas prendre conscience du rôle que nous pouvons jouer pour ne pas encourager ces tortures et contribuer, à notre échelle, à un avenir meilleur pour ces animaux ?  C’est, encore une fois, grâce au site de Mike de Thailandeee et à son article sur l’Elephant Nature Park, que j’ai repéré, là où nous devions impérativement aller lors de nos quelques jours à Chiang Mai !

 

 

 

 

A l’origine de ce parc, il y a Lek Chailert, grande passionnée, amoureuse des éléphants. Son combat pour eux, elle le mène depuis son plus jeune âge et cela n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Je vous invite à aller lire ce chouette portrait dressé après une rencontre sur le blog de eco-volontaire.com cela vous en dira davantage sur son parcours, ce qui l’anime depuis presque toujours et sur ce lien si particulier qu’elle a tissé avec les éléphants.

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

 

Ce sanctuaire unique est basé à une soixantaine de kilomètres de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande. Son premier objectif est donc de secourir les éléphants Thaïlandais, de récupérer tous ceux qui sont en souffrance, de les soigner et de leur offrir une deuxième vie, libre et exempte de tout acte de torture. De façon générale, le parc recueille toute espèce en danger et se fait un point d’honneur à lui fournir un environnement le plus sécurisant possible. Ce sont aujourd’hui près de 80 éléphants, témoins des dérives de l’industrie du tourisme en Asie et notamment en Thaïlande, qui sont ainsi choyés et chouchoutés par Lek et ses équipes.

Au delà de cette mission de soins et de secours, le parc a aussi pour ambition de sensibiliser les propriétaires au sort de leurs éléphants. « You don’t need a bull hook to control an elephant. You can guide an elephant with love… And bananas«  comme le précise si bien Lek Chailert. « Les éléphants ne sont pas nés pour danser. Ils ne sont pas nés pour peindre ou balader les touristes. Ils sont nés pour être sauvages« . Mais la tâche est rude, le message souvent très difficile à entendre pour tous ceux qui vivent de cette industrie. Mais elle continue à affirmer ses convictions haut et fort et réussit petit à petit à changer les mentalités.  Elle parvient même à ouvrir une nouvelle voie économique autour du de l’éco-tourisme, incitant certains propriétaires à proposer de nouvelles façons de découvrir les éléphants.

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

 

 

Une journée entière à la rencontre des éléphants : notre retour sur expérience !

 

À peine montés dans le minibus nous conduisant au parc, nous savons déjà que nous allons passer une journée très spéciale. Notre premier contact avec les éléphants est celui-ci ! Juste après avoir été réunis et briefés en petits groupes, nous avons la possibilité de leur glisser quelques fruits à une distance de sécurité. Ceux-là ne sont pas craintifs, c’est rigolo de les voir aspirer avidement les bananes que nous leur proposons ainsi à tour de rôle.

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

En arrière-cuisine, les volontaires ont préparé de grosses réserves de bananes et autres gourmandises 😉

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

C’est à la suite de ce premier contact que notre petit groupe part, avec Deab, notre guide de la journée, à la rencontre de quelques uns de ces pachydermes si bien dorlotés dans le parc.

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Je vous présente Deepsoa, 65 ans ans et une épaule cassée à force d’avoir porté des charges trop lourdes… Elle a été sauvée de l’industrie qui l’exploitait pour porter du bois. C’est l’une des rares que nous avons pu approcher d’aussi près et surtout caresser puisqu’elle n’est pas craintive et qu’on peut donc l’approcher sans danger, contrairement à d’autres. C’est la première fois que je touchais un éléphant. C’est impressionnant de voir la force tranquille qui s’en dégage, quelle douceur dans ce regard ! Et c’est aussi une curieuse sensation de la toucher, ça pique beaucoup, un peu comme des jambes pas épilées du tout ;))

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Ici, on peut découvrir un tout jeune avec un gros bandage vert à la jambe faisant suite à une blessure de mine.

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

Et là, un (très) grand spécimen, le seul qui soit enfermé car dangereux. Pas par méchanceté, bien sûr, mais pas peur… peur de l’homme, qui l’a maltraité et traumatisé.

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Et voici Mae Srinuan, la plus grande du parc avec un corps sculptural de 5 tonnes ! Absolument inoffensive… en revanche, mieux vaut éviter d’être sur son chemin ;)) Elle est incroyablement imposante ! Je peux vous dire que nous nous sommes approchés puis vite écartés dès le premier mouvement^^

Mae Srinuan a été sauvée par la Province de Surin en 2005 et depuis, a trouvé un vrai refuge dans ce parc et est très protectrice avec ses semblables, surtout les bébés ! Elle a commencé dans l’industrie de l’exploitation forestière pour terminer par mendier dans la rue. Travaillant sans relâche toute la journée sans jamais avoir assez de temps pour manger, elle passait le reste du temps enchaînée. Un jour, elle a tenté de s’échapper pour trouver un peu de nourriture. Un homme lui a tiré dessus la rendant ainsi aveugle de son œil gauche.

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Et ici, un chouette souvenir ! Une toute jeune de 4 ans, surnommée affectueusement par notre guide « naughty girl » ! Parce oui, celle-ci est une vraie coquine ! Très joueuse, elle profite de la moindre opportunité pour se lancer dans un sprint endiablé. Elle a beau être jeune, on se rend quand même compte qu’elle a la même taille (mais pas la même corpulence !) que les jeunes thaïlandais qui l’escortent et veillent à la canaliser. Je peux vous dire que quand elle a commencé à s’élancer vers nous, nous n’étions pas fiers… heureusement elle a été stoppée dans sa course !

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Et voici, ici un éléphant bien mal en point, dans un bassin spécialement aménagé pour lui… ses membres étant cassés. On voit les volontaires, très préoccupés par son état fragile puisque celui-ci ne s’alimente quasi plus. Nous n’avons pas pu l’approcher afin de ne pas le perturber davantage.

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

Ces nombreux plis sont juste fascinants, vous ne trouvez pas ?

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

En haut, deux éléphanteaux (trop mignons) de 4 ans, dont la fameuse naughty girl ! Et juste en dessous, leurs homologues avec quelques années et surtout beaucoup de kilos en plus ;)) Nous nous sommes contentés de les regarder tous prendre leur bain de loin. En effet, avant il était encore possible de « participer » à leur bain – en leur lançant des sceaux d’eau par exemple – mais c’est désormais terminé. Pourquoi ? Trop d’abus de la part de certains touristes, finalement peu respectueux qui profitaient de cet instant pour toucher les éléphants, voire les escalader… bref, c’est mieux ainsi ! Et voir ce spectacle de loin nous a tout aussi bien permis de passer un bon moment en observant les interactions entre eux, comme le jeu, comportements qui n’auraient pas eu lieu si nous avions été tous dans l’eau.

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

Family photo souvenir de cette belle journée prise par notre guide !

 

 

Elephant Nature Park à Chiang Mai : tous les détails pratiques !

  • Avant toute chose, je vous conseille vivement d’anticiper votre visite au Elephant Nature Park et de réserver vos places bien en amont sur leur site internet. Surtout si vous partez en période de vacances scolaires !
  • Pour ma part, je voulais absolument vivre 2 expériences dans les environs de Chiang Mai (une nuit dans les rizières de Ban Pa Pong Pieng et une journée découverte à Elephant Nature Park ) et j’ai donc articulé notre séjour autour de ceci. Je vous conseille donc de consacrer au moins une journée entière à la rencontre des éléphants et de ne pas prévoir d’autres activités ce jour-là 😉
  • Vous avez le choix entre différentes formules, à la journée en tant que « simple » visiteur ou plus longtemps en tant que volontaire. Nous avons opté pour la single day visit à 2500 THB pour un adulte (environ 70€). Oui c’est cher, mais en dépensant cet argent, on contribue à la protection des éléphants et au fonctionnement du parc. Je trouve que cela les vaut :))
  • En parcourant le site, j’ai bien l’impression que de nouvelles options sont désormais proposées, notamment dans des camps indépendants dans des petits villages dans le nord de Chiang Mai. Je vous encourage à aller découvrir cette offre diversifiée sur leur site : www.elephantnaturepark.org/enp/visit-volunteer Pour ce qui me concerne, cela me donne très envie d’y retourner pour y vivre une autre expérience !
  • Déroulé de la Single day visit que nous avons testée : Un mini bus est venu nous chercher à l’hôtel vers 8h30 (le point de RDV peut aussi être plus tôt à l’office du ENP dans le centre de Chiang Mai) et nous avons roulé pendant environ 1h30 (sous la pluie !!). Pendant ce temps, le guide nous a donné plein d’infos sur les éléphants, leurs conditions de vie, la création du parc, le fonctionnement… et c’est avec bonheur que nous sommes arrivés avec une belle éclaircie qui nous a permis de profiter pleinement de notre journée découverte !
  • Sur place, les visiteurs sont répartis en petits groupes (environ 10 personnes). Ce mode de fonctionnement est bien rodé et très efficace car même si nous sommes globalement nombreux à visiter le parc dans la journée, nous n’avons pas ressenti un seul instant cette affluence. On commence rapidement avec un petit briefing, puis une première approche des éléphants en leur donnant à manger quelques bananes puis on enchaine sur la balade à pied avec un guide, un(e) passionné(e) qui connait l’histoire de chaque éléphant qu’il/elle nous fait rencontrer. Le temps d’une pause déjeuner autour d’un (très bon) et copieux buffet végétarien et nous voilà repartis dans le parc à la découverte de nouveaux spécimens.
  • D’un point de vue pratique, pensez à vous habiller plutôt avec des vêtements (et chaussures) tout terrain. Prévoyez un kway ou autre au cas où. De toutes les façons, ce vêtement est un indispensable à avoir à portée de main lors d’un séjour en Thaïlande, surtout pendant la saison des pluies ! Pas la peine non plus de mettre des bottes (sauf peut-être s’il pleut des cordes !). Pour notre part, nous avons eu énormément de chance lors de cette journée puisqu’il a plu le matin pendant le trajet puis à la fin de notre visite lorsque nous reprenions le mini bus. Je rappelle que nous y étions en été, et la météo est assez capricieuse ;))

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

De quoi vous donner une idée de nos assiettes végétariennes très garnies ! 

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

Pour aller plus loin sur Elephant Nature Park à Chiang Mai…

 

En attendant, je vous en mets un petit avant-goût avec ce teaser.

 

LOVE & BANANAS

Come with us, and embark on a daring 48-hour mission 500 miles across Thailand to rescue a 70-year old captive blind Asian elephant and bring her to freedom. loveandbananas.com

Publiée par Love And Bananas sur Mercredi 14 février 2018

 

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

 

En résumé, Elephant nature Park à Chiang Mai, nous l’avons tout simplement kiffé ! Non pas seulement parce que nous avons vu des éléphants en vrai dans leur environnement, mais aussi (et surtout) parce que nous les avons « rencontrés ». Je garde en mémoire ces moments précieux que nous avons passés ensemble à la découverte de ces pachydermes dont je ne savais pas grand chose avant. Ce qui nous le plus séduits est la philosophie de ce parc, la façon dont on s’enrichit de histoire de chacun de ses habitants. Et tout ceci grâce aux nombreux volontaires, si désireux de faire partager leur passion. On les sent vibrer au fil de la visite et on vibre avec eux. Je ne peux que vous inciter à vivre cette expérience !

Je pense qu’il est désormais essentiel de s’inscrire dans ce genre de démarche si nous souhaitons contribuer à la préservation et à la défense des espèces animales, toutes de plus en plus menacées. Nous avons certainement tous participé à un moment ou à un autre à des activités qui ne sont pas du tout recommandées pour leur bien-être que ce soit par simple méconnaissance ou parce que ce n’était pas un sujet de préoccupation dans l’ère du temps à ce moment-là. Ceci dit, aujourd’hui, on ne peut plus ignorer cette situation et chacun d’entre nous peut tenter de faire bouger un peu les choses. La prise de conscience doit être collective et nous avons tous notre rôle à jouer. Nous pouvons devenir acteur de ce changement de vision et de comportement… Que ce soit en faisant du volontariat, en relayant des informations afin de sensibiliser le plus grand nombre ou en s’inscrivant, lors de nos voyages, dans un tourisme respectueux de ces animaux et en boycottant simplement ces attractions spectacles imaginées rien que pour nous divertir ! Car oui, il est possible de passer un moment inoubliable simplement en observant, écoutant et en apprenant… bref, en s’intéressant « pour de vrai » à toutes ces espèces !

 

Et vous, Elephant Nature Park vous connaissiez ? Ou avez-vous eu l’occasion de visiter d’autres sanctuaires dans cet esprit ? Que pensez-vous de tout ceci ? Est-ce que cela vous incite à voyager un peu différemment ?

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le noter, le partager et / ou à l’épingler !

 

Elephant nature Park à Chiang Mai en Thaïlande, un sanctuaire extra-ordinaire

2 Commentaires

  1. Chloé Mathis

    Coucou Céline 👋🏻
    J’ai lu ton article sur les éléphants 🐘 et ça m’a encore plus donné envie d’aller en voir parce que je sais pas si tu sais mais l’éléphant est mon animal préféré !!!
    Chloé

    Réponse
    • Céline

      Merci ma Chloé ! Tu sais que j’ai pensé à toi très fort pendant tout le temps où j’ai écrit cet article 😍 je sais que tu rêves d’en voir et je souhaite de tout mon cœur que tu puisses réaliser ce rêve 😘

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.